Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’impact de l’exposition à des images de minceur idéalisée sur l’insatisfaction corporelle chez des jeunes femmes françaises et italiennes - 19/06/09

Doi : 10.1016/j.encep.2008.05.003 
R. Rodgers , H. Chabrol
Centre d’études et de recherches en psychopathologie, maison de la recherche, université de Toulouse-Le-Mirail, 5, allées Antonio-Machado, 31058 Toulouse cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’impact des images médiatiques de minceur sur l’insatisfaction corporelle est peu documenté en France. L’objectif de ce travail était donc de mettre en évidence les effets de l’exposition à des images de mannequins idéalement minces chez des jeunes filles françaises et italiennes.

Le recrutement a été effectué sur trois sites : départements de psychologie de l’université de Padoue et de l’université de Toulouse-le-Mirail et des lycées toulousains. À l’issue de la période d’inclusion, 299 jeunes filles ont été recrutées, d’âge moyen 19,9 ans (écart-type=2,54).

Nous avons utilisé trois planches publicitaires factices : une présentant un mannequin mince avec un slogan neutre, une présentant un mannequin de corpulence moyenne avec un slogan neutre et une présentant le même mannequin de corpulence moyenne avec un slogan d’acceptation.

Après randomisation, une échelle visuelle analogique (EVA) initiale d’insatisfaction corporelle, cotée de 0 à 10, a permis la formation d’un groupe de participantes à insatisfaction (EVA<5) et un groupe sans insatisfaction (EVA5). Les participantes ont ensuite été exposées à l’une des trois planches, puis ont rempli la sous-échelle d’insatisfaction corporelle de l’Eating Disorders Inventory-2.

Les analyses (Anova) révèlent que les participantes à insatisfaction corporelle initiale présentent une insatisfaction corporelle plus élevée suite à l’exposition à des images de mannequins minces que de corpulence moyenne (F[1,32]=4,64, p=0,039). En revanche, aucune différence significative n’a été mise en évidence en fonction du slogan (F[1,39]=0,093, p=0,76).

Cette étude met en évidence les effets négatifs des idéaux de minceur culturels véhiculés par les médias sur l’insatisfaction corporelle chez les étudiantes à haute insatisfaction corporelle initiale. Nous pensons que l’utilisation de mannequins de taille moyenne pourrait contribuer à limiter ces conséquences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aims

The thin-ideal of feminine beauty has a strong impact on body image and plays a central part in eating disorders. This ideal is widely promoted by the media images that flood western societies. Although the harmful effects of exposure to thin-ideal media images have been repeatedly demonstrated experimentally in English-speaking western countries, no such studies exist in southern Europe. There is evidence to suggest that the use of average-size models could reduce these negative effects. This study investigates body image amongst French and Italian students following exposure to media images of thin or average-size models, with a neutral or supportive slogan.

Methods

The data were gathered in three locations: the psychology departments of the Universities of Padua, Italy, and Toulouse, France, and lastly high schools in the Toulouse area. A total of 299 girls took part in the study; their average age was 19.9 years old (S.D.=2.54)

In order to investigate the effects of media images, we created three fake advertisements, allegedly promoting body-cream. The first advertisement displayed an ideally-thin model accompanied by a neutral slogan. In the second, the model was average-size with the same neutral slogan. The last advertisement also contained the average-size model, but with a supportive slogan designed to convey acceptance of deviations from the social norms of thinness.

The participants first graded themselves on a VAS of body dissatisfaction (0 to 10). On the basis of this score, we created a first group containing girls reporting body dissatisfaction (VAS5), the second with those reporting no body dissatisfaction (VAS<5). Participants were then randomly exposed to one of the three advertisements, after which they filled in the body dissatisfaction sub-scale of the Eating Disorders Inventory (EDI-2).

Results

The results showed that girls with initial body dissatisfaction reported higher body dissatisfaction after being exposed to images of ideally thin models than images of average-size models (F(1.32)=4.64, p=0.039). However, there was no significant difference between body dissatisfaction scores reported after exposure to images of average-size models accompanied by neutral or supportive slogans (F(1.39)=0.093, p=0.76).

Conclusions

This study illustrates the negative effects of exposure to thin-ideal media images among students with body dissatisfaction. The use of average-size models in the media and advertising might help reduce these effects. No improvement was obtained via the use of a supportive slogan. These results highlight the importance of media literacy campaigns in the prevention of eating disorders.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Insatisfaction corporelle, Minceur idéalisée, Exposition médiatique

Keywords : Media exposure, Thin-ideal, Average-sized models, Body dissatisfaction


Plan


© 2008  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3

P. 262-268 - juin 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Trouble déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) : quels liens avec l’attachement ?
  • N. Franc, M. Maury, D. Purper-Ouakil
| Article suivant Article suivant
  • Dépression et personnes âgées
  • T. Gallarda, H. Lôo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.