Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rupture sclérale spontanée révélée par une maculopathie d’hypotonie - 23/06/09

Spontaneous scleral rupture revealed by hypotony maculopathy

Doi : 10.1016/j.jfo.2009.04.014 
D. Gaucher , L. Ballonzoli, M. Saleh, A. Sauer, T. Bourcier, C. Speeg-Schatz
Service d’ophtalmologie, hôpitaux universitaires de Strasbourg, université de Strasbourg, Strasbourg, France 

Auteur correspondant. Service d’ophtalmologie, hôpitaux universitaires de Strasbourg, nouvel hôpital civil, 1 place de l’hôpital, BP 426, 67091 Strasbourg cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les cas de rupture sclérale spontanée sont exceptionnels. Leur diagnostic n’est pas aisé car la rupture n’est souvent pas visible à l’examen. Nous décrivons un cas révélé par une maculopathie d’hypotonie. Il s’agit d’une patiente de 30 ans ayant présenté une baisse de vision brutale et sévère associée à une hypotonie majeure. Au fond d’œil, on notait une lésion colobomateuse périphérique et une maculopathie d’hypotonie sans aucune inflammation intraoculaire. Un bilan ophtalmologique a été réalisé comprenant des rétinographies, un examen de tomographie en cohérence optique (OCT), une angiographie rétinienne à la fluorescéine ainsi qu’une échographie bidimensionnelle qui n’ont pas permis de déceler la cause de la maladie. Un bilan étiologique infectieux et inflammatoire a également été réalisé ainsi qu’une imagerie cérébrale et orbitaire par résonance magnétique nucléaire. Les bilans infectieux, inflammatoires et d’imagerie étaient négatifs. Un traitement corticoïde d’épreuve a été administré sans succès. Une exploration chirurgicale a été décidée et a montré l’existence d’une perforation sclérale dans la zone colobomateuse. Un patch de polytétrafluoroéthylène a été suturé sur la lésion sclérale et une injection intravitréenne d’air a été réalisée. Le tonus oculaire et la vision se sont rapidement normalisés.

Les cas de rupture sclérale spontanée entraînant une baisse de vision sévère par hypotonie sont exceptionnels. Seuls 4 cas dans la littérature ont été rapportés. Cette étiologie bien qu’exceptionnelle doit être évoquée en cas de maculopathie d’hypotonie non expliquée et de lésion scléro-choroïdienne au FO. Leur diagnostic et leur traitement sont chirurgicaux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Cases of a spontaneous scleral rupture are very uncommon. Their diagnosis can be challenging because the scleral lesion might be invisible on clinical examination. We describe herein one case revealed by hypotony maculopathy. A 30-year-old woman presented with severe visual loss in one eye caused by sudden hypotony. Funduscopy revealed a chorioretinal coloboma in the periphery of the retina associated with a hypotony maculopathy. Extensive work-up included optical coherence tomography (OCT), fluoroangiography, ultrasonography, and magnetic resonance imaging examinations. A search for infectious and inflammatory diseases was conducted. Inflammatory and infectious work-ups were not contributive. A surgical exploration was performed, which showed a spontaneous scleral perforation within the coloboma. A patch of polytetrafluoroethylene was sutured on the damaged sclera and air was injected into the vitreous cavity. Vision and ocular pressure were rapidly restored.

Spontaneous scleral rupture cases associated with hypotony and visual loss are rare, with only a few cases reported in the literature. Hypotony maculopathy with sclerochoroidal lesion may be the cause of such cases. Excellent outcome can be obtained with surgical diagnosis and repair.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypotonie, Maculopathie, Rétinopathie, Rupture sclérale, Sclère, Spontanée, Colobome, Perforation

Keywords : Hypotonia, Hypotony, Maculopathy, Retinopathy, Macular edema, Sclera, Scleral, Rupture, Spontaneous, Coloboma, Perforation


Plan


 Le texte de cet article est également publié en intégralité sur le site de formation médicale continue du Journal français d’Ophtalmologie www.e-jfo.fr/, sous la rubrique Cas clinique (consultation gratuite pour les abonnés).


© 2009  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 6

P. 438.e1-438.e6 - juin 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Xanthogranulome juvénile de localisation cornéo-sclérale limbique
  • V. Soler, C. Capuani, J.-L. Arné, F. Malecaze, P. Fournié
| Article suivant Article suivant
  • Épidémiologie de la dégénérescence maculaire liée à l’âge
  • N. Leveziel, C. Delcourt, J. Zerbib, H. Dollfus, J. Kaplan, P. Benlian, G. Coscas, E.H. Souied, G. Soubrane

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.