Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quoi de neuf en dermatologie esthétique : comblement et lasers - 02/07/09

Doi : 10.1016/S0151-9638(09)74544-2 
C. Beylot
Université Victor Segalen Bordeaux 2, 101, boulevard Wilson, 33200 Bordeaux 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En dermatologie esthétique, comblement et lasers sont deux techniques essentielles.

Plusieurs études récentes concernent le calcium hydroxyapatite dans le comblement et la volumétrie du visage, en esthétique, mais aussi chez les patients VIH. Il a été testé aussi dans les plis nasogéniens accentués où il est supérieur à l’acide hyaluronique. Dans le vieillissement du dos des mains, l’acide hyaluronique fait un peu mieux que le collagène. La rhinoplastie par filler peut corriger des déformations modérées du nez. Le lipofilling est intéressant pour les sclérodermies en bandes du visage, au moins dans la région du front et les cellules souches adipocytaires seront peut-être une solution d’avenir pour le vieillissement ou la lipoatrophie du visage. Le risque de réaction sarcoïdosique locale et/ou générale liée à l’interféron chez des patientes ayant subi des injections de comblement a été signalé.

Dans le domaine des lasers, la photothermolyse fractionnée suscite beaucoup de travaux et semble particulièrement intéressante dans les cicatrices d’acné, le vieillissement du dos des mains et, de façon plus anecdotique, dans le milium colloïde et les papules péniennes perlées. Elle l’est également pour la prévention des cicatrices chirurgicales où une mini-diode peut aussi être utilisée. Pour l’hyperhidrose axillaire, le laser Nd-YAG sous-dermique vient concurrencer la toxine botulique, avec des résultats plus durables. Des solutions apparaissent pour le traitement des vergetures rouges ou blanches. La lumière intense pulsée est la technique de référence pour la poïkilodermie de Civatte, et semble efficace, avec les nouveaux appareils, pour le melasma. Mais mal utilisée par des non-médecins, elle peut causer des accidents oculaires graves et un cas d’uvéite est ainsi rapporté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

In esthetic dermatology, filling and laser treatments are two essential techniques.

Several recent studies on calcium hydroxyapatite in filling treatments and facial volumetry, in esthetics, but also in HIV patients, have been published. It was also tested in accentuated melomental folds where it is superior to hyaluronic acid. In aging of the skin of the dorsal aspect of the hands, hyaluronic acid provides slightly better results than collagen. Filler rhinoplasty can correct minor deformations of the nose. Lipofilling is advantageous for linear scleroderma of the face, at least in the forehead region, and adipocyte stem cells may be a future solution for facial aging or lipoatrophy. The risk of local and/or general sarcoid reactions related to interferon in patients having undergone filling injections has been reported.

In the field of laser treatment, fractionated photothermolysis has motivated much more research and seem particularly valuable in treating acne scars, aging of the dorsal aspect of the hands, and, more anecdotally, in colloid milium and pearly penile papules. Laser is also useful in preventing surgical scars where a mini-diode can also be used. For axillary hyperhidrosis, subdermic Nd-YAG laser competes with botulinum toxin, with longer-lasting results. Solutions are appearing for treatment of red or white striae cutis distensae. Intense pulsed light is the reference technique for poikiloderma of Civatte, and seems effective, with new devices, for melasma. However, inappropriately used by nonphysicians, IPL can cause serious ocular accidents; one case of uveitis has been reported.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Laser, Techniques de comblement

Keywords : Laser, Fillers


Plan

Plan indisponible

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 136 - N° S4

P. S152-S159 - mai 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévention et gestion des complications locorégionales des injections de toxine botulique A en esthétique
  • V. Gassia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.