Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévalence et caractéristiques de l’ostéoporose dans la population générale en France : l’étude Instant - 21/07/09

Doi : 10.1016/j.rhum.2008.10.020 
Éric Lespessailles a, François-Emery Cotté b, , Christian Roux c, Patrice Fardellone d, Florence Mercier e, Anne-Françoise Gaudin b
a Service de rhumatologie, hôpital universitaire d’Orléans, 45000 Orléans, France 
b Laboratoire GlaxoSmithKline, 100, route de Versailles, 78160 Marly-le-Roi, France 
c Service de rhumatologie, hôpital Cochin, 27, rue du Faubourg-St-Jacques, 75014 Paris, France 
d Service de rhumatologie, hôpital universitaire d’Amiens, 80000 Amiens, France 
e Stat-Process, 8, rue de Seine, 27940 Port-Mort, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Estimer la prévalence de l’ostéoporose diagnostiquée, l’importance des traitements utilisés et la fréquence des fractures au sein d’un échantillon représentatif de la population générale française.

Méthodes

Une étude épidémiologique transversale sur l’ostéoporose a été menée auprès de 2613 femmes de plus de 45 ans dans la population générale, en utilisant une méthode d’échantillonnage aléatoire stratifié et des interviews en face-à-face. L’information collectée portait sur le diagnostic d’ostéoporose, les antécédents de fractures, les traitements, ainsi que sur des variables cliniques et sociodémographiques. Les variables potentiellement associées à la survenue de fractures ont été évaluées en utilisant une analyse multivariée par régression logistique pas à pas (stepwise).

Résultats

La prévalence globale de l’ostéoporose diagnostiquée était de 9,7 % (8,6 % ; 10,9 %) et augmentait de façon linéaire avec l’âge. Au total, 155 femmes (61,0 %) recevaient un traitement pour l’ostéoporose et les taux de traitement augmentaient eux aussi avec l’âge. Les traitements le plus fréquemment prescrits étaient les biphosphonates, chez 50,3 % des femmes traitées. La durée du traitement était supérieure à deux ans pour 72,9 % des femmes traitées. Globalement, 115 (45,3 %) ont rapporté la survenue antérieure d’au moins une fracture. Des fractures vertébrales ont été rapportées par 101 femmes (39,8 %) et des fractures des membres par 41 femmes (16,1 %). Une analyse multivariée en régression logistique a identifié comme variables indépendantes et significatives de la présence de fractures : les fractures survenues avant l’âge de 40 ans, la ménopause avant l’âge de 40 ans, l’usage de somnifères, une consultation en ophtalmologie et des antécédents de maladie cardiovasculaire.

Conclusions

L’ostéoporose en France semble être sous-diagnostiquée et sous-traitée. La sensibilisation aux facteurs de risque de l’ostéoporose et de survenue des fractures et leur gestion pourraient donc être améliorées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ostéoporose, Épidémiologie, Facteurs de risque, Fracture

Keywords : Osteoporosis, Epidemiology, Risk factors, Fracture


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine (doi : 10.1016/j.jbspin.2008.10.008).


© 2009  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 7

P. 685-692 - juillet 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence et évaluation de l’impact du psoriasis sur l’évolution naturelle de la coxarthrose. Résultats d’un suivi sur dix ans de 507 patients (étude Echodiah)
  • Umut Kalyoncu, Laure Gossec, Minh Nguyen, Laurent Berdah, Bernard Mazières, Michel Lequesne, Maxime Dougados
| Article suivant Article suivant
  • Hypertrophie musculaire neurogène
  • Isabelle Charlot-Lambrecht, Pascal Brochot, Hervé Noblet, Coralie Varoquier, Jean-Paul Eschard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.