Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mise au point sur les ß-bloquants en 2009 dans la prévention des infarctus du myocarde péri-opératoire - 03/08/09

Doi : 10.1016/S1959-0318(09)74605-6 
V. Piriou 1, , Z. Vichova 2
1 Service d’Anesthésie Réanimation – Centre Hospitalier Lyon Sud, 69495 Pierre-Bénite cedex, France 
2 Service d’Anesthésie Réanimation – Hôpital Louis Pradel, 69395 Lyon cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La prise en charge péri-opératoire des patients à haut risque de complications cardiovasculaires repose sur une évaluation (stratification) du risque préopératoire, un monitorage adapté et l’optimisation des traitements cardioprotecteurs. Par leurs effets inotropes et chronotropes négatifs, les bêtabloquants réduisent la consommation en oxygène du myocarde et limitent le retentissement cardiovasculaire des stimuli nociceptifs en période péri-opératoire. Inversement, les effets indésirables des bêtabloquants tels que des bradycardies et des hypotensions artérielles peuvent favoriser la survenue des AVC et des complications à long terme, notamment si ces effets indésirables ne sont pas traités. Les dernières études cliniques nous incitent à la prudence et à l’optimisation lors de la prescription des bêtabloquants en période péri-opératoire. Le bénéfice de ce traitement semble être lié au risque cardiovasculaire (score de Lee2), à la titration des doses sur la fréquence cardiaque et à la correction d’éventuels épisodes hypotensifs. Les recommandations des sociétés savantes américaines de 2006 et 2007 concernant les bêtabloquants et la prise en charge des patients coronariens sont toujours en vigueur. Cependant, il faut attendre la publication des résultats des dernières grandes études en cours sur les bêtabloquants pour repréciser leurs indications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The peri-operative management of patients at high risk of cardiac complications consists in preoperative cardiac risk evaluation (stratification), in adequate peri-operative monitoring and in the management of cardioprotective treatments. Betablockers reduce cardiac oxygen consumption and the impact of rapidly changing physiologic responses during the stressful peri-operative period through their negative inotropic and chronotropic effects. On the contrary, the adverse effects of ß-blocker therapy such as bradycardia or hypotension may increase the risk of stroke and impair the long-term outcome. The results of some recent studies incite us to be careful in the peri-operative use of betablockers. The efficacy of peri-operative ß-blocker therapy appears to be related to the cardiac risk (Lee score2), to a tight heart rate control achieved with titration of doses and to the correction of episodes of hypotension. The 2006 and 2007 ACC/AHA guidelines on perioperative ß-blocker therapy and management of patients with coronary artery disease are still valid. However, we have to wait to the results of recent large trials on betablockers to update the current recommendations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Bêtabloquant, Péri-opératoire, Stratification du risque, Fréquence cardiaque

Keywords : Betablockers, Per-ioperative, Heart rate, Risk stratification


Plan

Plan indisponible

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° S1

P. S52-S57 - juin 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le patient redux en chirurgie cardiaque : le point de vue du chirurgien
  • O. Jegaden, T. Sassard, F. Farhat
| Article suivant Article suivant
  • Indications et Résultats du Traitement Endovasculaire des Anévrysmes de l’Aorte ThoracoAbdominale
  • J. Sobocinski, R. Azzaoui, P. D’Elia, M. Koussa, C. Decoene, S. Haulon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.