Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Additional value of three-dimensional echocardiography in patients with cardiac resynchronization therapy - 06/08/09

Doi : 10.1016/j.acvd.2009.03.013 
Antoine Deplagne b, Pierre Bordachar a, b, , Patricia Reant a, b, Michel Montaudon b, Sylvain Reuter b, Julien Laborderie b, Pierre Dos Santos a, b, Raymond Roudaut b, Pierre Jais b, Michel Haissaguerre b, François Laurent b, Jacques Clementy b, Stéphane Lafitte a, b
a Université Bordeaux-2, Bordeaux, France 
b CHU of Bordeaux, Bordeaux, France 

Corresponding author. Hôpital cardiologique du Haut-Lévêque, 33604 Bordeaux-Pessac, France. Fax: +33 5 57 65 65 09.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

There is no gold standard technique for quantification of ventricular dyssynchrony.

Aim

To investigate whether additional real-time three-dimensional morphologic assessment of ventricular dyssynchrony affects response after biventricular pacing.

Methods

Forty-one patients with severe heart failure were implanted with a biventricular pacing device and underwent two-dimensional (time dispersion of 12 left ventricular electromechanical delays) and three-dimensional echocardiographic assessment of ventricular dyssynchrony (dispersion of time to minimum regional volume for 16 left ventricular segments), before implantation, 2 days postimplantation with optimization of the pacing interventricular delay and 6 months postimplantation.

Results

Individual optimization of sequential biventricular pacing based on three-dimensional ventricular dyssynchrony provided more improvement (p<0.05) in left ventricular ejection fraction and cardiac output than simultaneous biventricular pacing. During the different configurations of sequential biventricular pacing, the changes in three-dimensional ventricular dyssynchrony were highly correlated with those of cardiac output (r=−0.67, p<0.001) and ejection fraction (r=−0.68, p<0.001). The correlations between two-dimensional ventricular dyssynchrony and cardiac output or ejection fraction were significant but less (r=−0.60, p<0.01 and r=−0.56, p<0.05, respectively). After 6 months, 76% of patients were considered responders (10% decrease in end-systolic volume). Before implantation, we observed a significant difference between responders and non-responders in terms of three-dimensional (p<0.05) – but not two-dimensional – ventricular dyssynchrony.

Conclusion

This prospective study demonstrated the additional value of three-dimensional assessment of ventricular dyssynchrony in predicting response after biventricular pacing and optimizing the pacing configuration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Dans cette étude prospective, nous avons évalué l’intérêt d’une évaluation de l’asynchronisme ventriculaire gauche par échographie tridimensionnelle (3D) chez les patients ayant bénéficié de l’implantation d’une resynchronisation biventriculaire (BV).

Méthodes

Quarante et un patients insuffisants cardiaques ont été implantés d’un pacemaker ou d’un défibrillateur triple-chambre et ont bénéficié d’une échographie bidimensionnelle (2D) et tridimensionnelle avec mesure de l’asynchronisme ventriculaire gauche (1) avant implantation, (2) deux jours après l’implantation avec optimisation des délais interventriculaires et (3) six mois après l’implantation.

Résultats

(1) L’optimisation du délai interventriculaire basée sur l’évaluation de l’asynchronisme 3D a permis un bénéfice significatif (p<0,05) en termes de fraction d’éjection et de débit cardiaque. (2) Les variations d’asynchronisme ventriculaire gauche 3D étaient hautement corrélées aux variations de débit cardiaque (r=−0,67 ; p<0,001) et de fraction d’éjection (r=−0,68 ; p<0,001). Ces mêmes corrélations étaient significatives mais moindres entre asynchronisme 2D et débit cardiaque ou fraction d’éjection (r=−0,60 ; p<0,01 and r=−0,56 ; p<0,05, respectivement). (3) Après six mois de stimulation biventriculaire, 76 % des patients étaient considérés comme répondeurs à la resynchronisation (réduction d’au moins 10 % du volume télésystolique). Avant l’implantation, les répondeurs présentaient un asynchronisme 3D significativement (p<0,05) supérieur que les non répondeurs. En revanche, cette différence n’était pas significative pour l’asynchronisme 2D.

Conclusion

Cette étude prospective démontre un intérêt important de la mesure de l’asynchronisme 3D pour prédire la réponse après resynchronisation et pour permettre l’optimisation des réglages de l’appareil.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cardiac resynchronization therapy, Echocardiography, Dyssynchrony, 3-dimensionnal

Mots clés : Échographie tridimensionnelle, Resynchronisation biventriculaire, Asynchronisme

Abbreviations : 2D, 3D, BVP, CRT, LVEF, NYHA


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 6-7

P. 497-508 - juin 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Clinical outcomes according to permanent discontinuation of clopidogrel or placebo in the CHARISMA trial
  • Jean-Philippe Collet, Gilles Montalescot, Philippe Gabriel Steg, Steven R. Steinhubl, Keith A.A. Fox, Ting Fei Hu, S. Claiborne Johnston, Christian W. Hamm, Deepak L. Bhatt, Eric J. Topol
| Article suivant Article suivant
  • Single-centre experience with the Thoratec® paracorporeal ventricular assist device for patients with primary cardiac failure
  • Matthias Kirsch, Emmanuelle Vermes, Thibaud Damy, Kuniki Nakashima, Mélanie Sénéchal, Bernadette Boval, Ludovic Drouet, Daniel Loisance

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.