Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Single-centre experience with the Thoratec® paracorporeal ventricular assist device for patients with primary cardiac failure - 06/08/09

Doi : 10.1016/j.acvd.2009.03.010 
Matthias Kirsch a, , Emmanuelle Vermes a, Thibaud Damy b, Kuniki Nakashima a, Mélanie Sénéchal c, Bernadette Boval d, Ludovic Drouet d, Daniel Loisance a
a Service de chirurgie thoracique et cardiovasculaire, hôpital Henri-Mondor, AP–HP, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94000 Créteil cedex, France 
b Fédération de cardiologie, hôpital Henri-Mondor, AP–HP, Créteil, France 
c Service de réanimation chirurgicale, hôpital Henri-Mondor, AP–HP, Créteil, France 
d Laboratoire d’hématologie, hôpital Lariboisière, AP–HP, Paris, France 

Corresponding author. Fax: +33 149 81 21 52.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Temporary mechanical circulatory support may be indicated in some patients with cardiac failure refractory to conventional therapy, as a bridge to myocardial recovery or transplantation.

Aims

To evaluate outcomes in cardiogenic shock patients managed by the primary use of a paracorporeal ventricular assist device (p-VAD).

Methods

We did a retrospective analysis of demographics, clinical characteristics and survival of patients assisted with a Thoratec® p-VAD.

Results

p-VADs were used in 84 patients with cardiogenic shock secondary to acute myocardial infarction (35%), idiopathic (31%) or ischaemic (12%) cardiomyopathy, myocarditis or other causes (23%). Before implantation, 23% had cardiac arrest, 38% were on a ventilator and 31% were on an intra-aortic balloon pump. Cardiac index was 1.6±0.5 L/min/m2 and total bilirubin levels were 39±59μmol/L. During support, 29 patients (35%) died in the intensive care unit and seven (10%) died after leaving. Forty-seven patients (56%) were weaned or transplanted, with one still under support. Despite significantly more advanced preoperative end-organ dysfunction, survival rates were similar in patients with biventricular devices (74%) and those undergoing isolated left ventricular support (24%) (63% versus 45%, respectively; p=0.2). Actuarial survival estimates after transplantation were 78.7±6.3%, 73.4±6.9% and 62.6±8.3% at 1, 3 and 5 years, respectively.

Conclusions

Our experience validates the use of p-VAD as a primary device to support patients with cardiogenic shock. In contrast to short-term devices, p-VADs provide immediate ventricular unloading and pulsatile perfusion in a single procedure. Biventricular support should be used liberally in patients with end-organ dysfunction.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

L’assistance mécanique de la circulation peut être indiquée chez certains patients en choc cardiogénique en attente de recupération ou de transplantation. Nous rapportons notre expérience avec le système pneumatique paracorporel Thoratec® pour assister les patients en état de choc cardiogénique primaire.

Résultats

Quatre-vingt quatre patients ont été assistés pour un état de choc lié à : un infarctus du myocarde (35 %), une cardiomyopathie dilatée idiopathique (31 %) ou ischémique (12 %), ou d’autres causes. Avant l’assistance, 23 % des patients ont subit un arrêt cardiaque, 38 % étaient sous ventilation artificielle et 31 % étaient assistés par un ballon de contre-pulsion intra-aortique. L’index cardiaque a été de 1,6±0,5L/min/m2 et la bilirubinémie totale de 39±59μmol/L. Après l’assistance, 29 patients (35 %) sont décédés pendant leur séjour initial en réanimation et sept (10 %) sont décédés après leur sortie de réanimation. Quarante-sept patients (56 %) ont été sevrés ou transplantés. Malgré une altération significativement plus importante de la fonction rénale et hépatique préopératoire, la survie des patients sous assistance biventriculaire (74 %) a été similaire à celle des patients sous assistance ventriculaire gauche isolée (respectivement, 39/62 [63 %] vs 9/20 [45 %], p=0,2). La probabilité de survie après transplantation a été de 78,7 %±6,3, 73,4 %±6,9 et 62,6 %±8,3 à un, trois et cinq ans, respectivement.

Conclusions

L’assistance circulatoire par le système pneumatique paracorporel Thoratec® donne des taux de survie acceptables chez les patients en état de choc cardiogénique primaire. Contrairement aux systèmes percutanés, ce système assure une perfusion pulsée avec une décharge optimale des cavités cardiaques défaillantes et autorise la réhabilitation des patients. Le recours à une assistance biventriculaire doit être libéral en cas de défaillance d’organes périphériques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Mechanical circulatory support, Ventricular assist devices, Cardiogenic shock, Survival

Mots clés : Dispositifs d’assistance ventriculaire, Choc cardiogénique, Survie

Abbreviations : BiVAD, ECMO, IABC, LVAD, p-VAD, RVAD


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 6-7

P. 509-518 - juin 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Additional value of three-dimensional echocardiography in patients with cardiac resynchronization therapy
  • Antoine Deplagne, Pierre Bordachar, Patricia Reant, Michel Montaudon, Sylvain Reuter, Julien Laborderie, Pierre Dos Santos, Raymond Roudaut, Pierre Jais, Michel Haissaguerre, François Laurent, Jacques Clementy, Stéphane Lafitte
| Article suivant Article suivant
  • Accuracy of ankle-brachial index using an automatic blood pressure device to detect peripheral artery disease in preventive medicine
  • Daniel Benchimol, Xavier Pillois, Alain Benchimol, André Houitte, Pierre Sagardiluz, Luc Tortelier, Jacques Bonnet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.