Médecine

Paramédical

Autres domaines


le point sur… - Imagerie des voies biliaires opérées - 07/08/09

Doi : JR-7-8-2009-90-7-8-C2-0221-0363-101019-200903142 

V Laurent [1],

A Ayav [2],

C Hoeffel [3],

O Bruot [1],

P-A Ganne [1],

J Mathias [1],

D Régent [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’imagerie des voies biliaires opérées a longtemps reposé sur les examens invasifs, de type cholangiographie rétrograde ou transpariétale ; depuis les progrès majeurs des explorations radiologiques, l’imagerie non invasive s’est imposée pour l’exploration des voies biliaires opérées.

Si l’échographie est réalisée en première intention, elle doit être suivie, dans la majeure partie des cas, par une exploration scanographique et ou par une cholangio IRM.

L’interprétation doit toujours tenir du contexte clinique et biologique, et de l’intervention chirurgicale réalisée. Le choix de l’examen d’imagerie le plus adéquat dépend alors de ces différentes données. En cas d’ictère ou de sténose partielle ou totale siégeant sur des voies biliaires, la cholangio IRM en contraste spontané est l’examen à privilégier en première intention. Sa technique doit être rigoureuse et comporter impérativement une exploration en 3D. En cas de suspicion de fuite biliaire, chez un patient sans ictère porteur de voies biliaires fines, la cholangio IRM doit être complétée par l’injection d’un produit de contraste hépatospécifique à élimination biliaire, afin d’obtenir une opacification non invasive de celles-ci. Dans les contextes post-opératoires en cancérologie, le scanner devra être privilégié en raison de son excellente résolution spatiale, car il permet de montrer de petites récidives sur les sites anastomotiques. Il doit être également préféré en cas de suspicion de lésion artérielle ou portale associée aux anomalies biliaires ou pour détecter une complication à distance.

Abstract

Imaging of the postoperative biliary tract

For a long time, imaging of the biliary tract after surgical procedures was performed with invasive procedures such as endoscopic retrograde cholangiopancreatography or percutaneous transhepatic cholangiography. Due to recent advances in diagnostic imaging, non-invasive techniques are now favored.

While US remains the initial imaging modality, it is frequently followed by CT and/or MRCP.

Image interpretation should always be performed in keeping with clinical and laboratory findings as well as the type of surgical procedure. The most appropriate imaging modality is selected based on these data. In patients with jaundice or biliary tract stenosis, MRCP, with use of an optimal technique and 3D acquisition, is the imaging modality of choice. In non-jaundiced patients with non-distended biliary tract and suspected bile leak, MRCP should be completed by the injection of a liver-specific contrast agent with biliary excretion to achieve non-invasive biliary tract opacification. In patients with malignancy, CT is preferred due to its high spatial resolution and ability to demonstrate small anastomotic tumor recurrences. CT should also be performed in patients with suspected hepatic artery or portal vein injury in addition to biliary tract injury or to detect distant complications.


Mots clés : Voies biliaires opérées , Cholangio MR , Scanner

Keywords: Bile ducts, surgery , MRCP , CT


Plan

Aspects post-opératoires après cholécystectomie [3]
3.Section d’une voie biliaire [4], [5]
4.Fuites biliaires [7], [8]
Aspects post-opératoires des anastomoses bilio-digestives [13]


© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 90 - N° 7-8-C2

P. 905-917 - juillet-août 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • le point sur… - Imagerie du foie opéré
  • I Huynh-Charlier, J Taboury, P Charlier, JC Vaillant, P Grenier, O Lucidarme
| Article suivant Article suivant
  • le point sur… - Imagerie post-opératoire du pancréas et du duodénum
  • M Zins, J Loriau, I Boulay-Coletta, Mc Julles, E Petit, A Sauvanet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.