Médecine

Paramédical

Autres domaines


cardiovascular imaging - Why will Coronary CTA affect the diagnosis and management of stable coronary artery disease? - 13/08/09

Doi : JR-8-2009-90-8-0221-0363-101019-200905645 

JM Pernès,

P Dupouy,

E Aptecar,

M Auguste,

V Huart,

G Schoukroun,

G Haquin,

JP Convard,

JC Gaux

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Pourquoi l’angioscanner va transformer les habitudes dans le diagnostic et la prise en charge de la maladie coronaire stable ?

Alors que le débat sur la prise en charge optimale du patient coronarien stable semblait être clos au bénéfice des tests fonctionnels non invasifs, celui-ci s’est réactualisé au constat de l’efficacité de l’angioscanner à exclure la présence de sténose coronaire significative. Dans l’immédiat, les indications appropriées du scanner coronaire concernent les patients symptomatiques à probabilité pré-test intermédiaire de maladie coronaire, dont l’ECG de base est modifié (BBG, troubles de repolarisation) rendant caduque la réalisation d’un test d’effort ou incapables de produire un effort soutenu et chez les sujets dont les tests ischémiques effectués sont non interprétables ou litigieux. Une position plus iconoclaste s’attache à positionner le scanner au centre de la prise de décision considérant que les limites pratiques et les insuffisances des tests non invasifs laissent la place à une méthode alternative, soit isolément, soit en tandem avec eux, en reconsidérant la séquence de réalisation de chacune des techniques respectives. Sans remettre en cause le dogme de la détection initiale de la maladie coronaire contemporaine d’une stratification pronostique par les tests fonctionnels, l’irruption dans la prise en charge diagnostique de l’angor d’effort d’un test anatomique peu invasif, conjointement aux limites indiscutables des tests traditionnels, bouscule les algorithmes décisionnels en la matière. Ceci laisse augurer une transformation à moyen terme de la stratégie diagnostique au sein de laquelle on peut anticiper un rôle prédominant pour le scanner.

Abstract

Until recently, the optimal work-up of patients with stable coronary artery disease (CAD) was based on non-invasive functional tests. Coronary CTA (CCTA) now challenges this standard work-up due to its efficacy to exclude significant coronary artery disease. Current indications for CCTA include symptomatic patients with intermediate pre-test probability of CAD with altered ECG (LBBB, repolarization abnormalities) rendering stress tests useless or patients unable to achieve sustained stress effort, and patients with indeterminate or uninterpretable results on ischemic work-up. A more agressive position is to consider CCTA as the cornerstone of patient management because the limitations and pitfalls of non-invasive techniques open the door to an alternative diagnostic imaging technique, either alone, or in combination with other Imaging techniques after reorganizing the sequence of imaging work-up. Without dismissing the dogma of initial détection of CAD along with prognostic stratification using functional tests, the recent availability of a minimally invasive anatomical test in the management of patients with stress angina, given the known limitations of traditional tests, changes the standard work-up algorithms. This suggests that the diagnostic work-up of patients with CAD is likely to be modified to increase the rôle of CCTA.


Mots clés : Scanner coronaire , Insuffisance coronaire , Angor d’effort , Artères coronaires , Épreuve d’effort

Keywords: Coronary computed tomographic angiography , Coronary disease , Stable angina , Coronary arteries , Stress test


Plan



© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 90 - N° 5

P. 553-559 - janvier 2009 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.