Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Remplacement aorto-iliaque par pontages extra-anatomiques - 31/08/09

[43-050]  - Doi : 10.1016/S0246-0459(09)54732-6 
D. Maïza  : Professeur, L. Berger : Chef de clinique-assistant des Hôpitaux
Service de chirurgie vasculaire, CHU Côte de Nacre, avenue de la Côte de Nacre, 14033 Caen cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 16
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le remplacement aorto-iliaque par pontage extra-anatomique se définit comme une revascularisation de l'axe fémoropoplité en aval d'une lésion obstructive, infectieuse ou anévrismale de l'aorte ou des artères iliaques par un pontage dont le trajet ne suit pas celui de l'axe artériel natif. Il constitue une alternative à la revascularisation anatomique directe lorsque celle-ci est considérée comme difficile ou dangereuse en raison du terrain ou des antécédents. L'indication d'un pontage extra-anatomique à l'étage aorto-iliaque est plus souvent une indication de nécessité qu'une indication de chirurgie élective. Deux types de pontages sont réalisables : les pontages superficiels (pontages axillofémoraux ou bifémoraux et pontages croisés fémorofémoraux) sont caractérisés par leur simplicité technique et leur faible agression chirurgicale, mais les taux de perméabilité obtenus sont inférieurs à ceux des pontages anatomiques ; les pontages profonds à partir de l'aorte thoracique ou abdominale ou d'une artère iliaque constituent indiscutablement un geste plus lourd. En raison de la qualité de l'artère donneuse, les pontages implantés sur l'aorte thoracique ont des taux de perméabilité comparables à ceux des pontages anatomiques. Le principe d'une revascularisation extra-anatomique étant retenu, le choix entre un pontage superficiel et un pontage profond dépend essentiellement du terrain car les thromboses secondaires d'une revascularisation initialement peu agressive mais nécessitant des réinterventions itératives sont finalement responsables d'une morbidité globale plus importante qu'un geste initialement plus agressif, mais dont les résultats à distance sont meilleurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Aorte, Artères iliaques, Pontage, Revascularisation


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Chirurgie sous vidéoscopie des lésions occlusives aorto-iliaques
  • L. Chiche
| Article suivant Article suivant
  • Occlusions aortiques aiguës
  • P. Desgranges, J. Marzelle, H. Kobeiter, E. Allaire, J.-P. Becquemin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.