Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement chirurgical de l'otospongiose. Aspects techniques et médicolégaux - 02/09/09

[46-050]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(09)50940-0 
P. Bonfils  : Professeur des Universités, ORL des Hôpitaux de Paris, J. Bertrand : Praticien hospitalier, anesthésiste des Hôpitaux de Paris
Service d'ORL et de chirurgie cervico-faciale et service d'anesthésie-réanimation, Hôpital européen Georges Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, Faculté de médecine Paris V, Université René Descartes, Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 11
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La chirurgie de l'otospongiose, née dans les années 1960, est une chirurgie fonctionnelle, donnant de bons résultats. Une amélioration de l'audition est obtenue chez plus de 95 % des patients. L'indication opératoire doit être posée avec soin et repose sur l'analyse de facteurs auditifs, mais aussi généraux. La présence d'une surdité, de nature transmissionnelle et socialement gênante, est une condition indispensable. La réalisation d'un examen tomodensitométrique, afin de mettre en évidence le foyer otospongieux, est recommandée par la Société française d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie de la face et du cou. Plusieurs techniques peuvent être réalisées : platinectomie partielle ou totale, platinotomie, avec ou sans laser. Il n'y a actuellement pas de méta-analyse faisant la synthèse des résultats de la chirurgie de l'otospongiose. Aucune étude de ce type ne permet actuellement d'affirmer qu'une technique opératoire est inférieure ou supérieure à une autre. L'étude des grandes séries historiques et plus récentes de la littérature montre une stabilité des résultats depuis de nombreuses années. Le risque de complications postopératoires est à prendre en compte et doit être expliqué au patient, en particulier celui de cophose postopératoire qui est évalué entre 0,5 % et 1 % des interventions. Les autres complications sont dominées par une dysgueusie souvent réversible, des vertiges et une perforation de la membrane tympanique. Ces complications peuvent être source de conflit avec les patients lorsqu'elles n'ont pas été expliquées préalablement à l'intervention, et que les alternatives thérapeutiques n'ont pas été présentées et commentées. Cette compréhension et l'acceptation par le patient des risques opératoires sont des points importants. L'information du patient doit être la plus claire et la plus complète possible en se fondant sur les données de la littérature médicale. Le recueil d'un consentement éclairé dont un exemple a été publié en ligne par le portail ORL France sous l'égide du Collège français d'oto-rhino-laryngologie (ORL) et de chirurgie cervico-faciale et de la Société française d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie de la face et du cou est indispensable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Oreille moyenne, Stapes, Otospongiose, Surdité, Acouphènes


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Abord chirurgical de l'artère carotide interne intrapétreuse
  • J.-M. Thomassin, A. Branchereau, P.-É. Magnan, S. Malikof, P. Dessi, A. Bailhache, J.-B. Danvin
| Article suivant Article suivant
  • Tympanoplasties
  • O. Deguine, M.-N. Calmels, C. Deguine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.