Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ostéoporose post-ménopausique : prise en compte des facteurs de risque des recommandations de l’AFSSAPS par les médecins généralistes : Enquête auprès de 2 658 omnipraticiens - 07/09/09

Doi : 10.1016/j.lpm.2009.01.028 
Bernard Cortet
Département Universitaire de Rhumatologie, Université Lille II, F-59045 Lille cedex, France 

Bernard Cortet, Département Universitaire de Rhumatologie, Université Lille II, F-59045 Lille cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Les stratégies thérapeutiques de l’ostéoporose post-ménopausique ont été précisées par l’AFSSAPS, mais sa prise en charge en médecine générale reste peu connue. L’objectif de l’observatoire APOTEOS était de décrire le profil des patientes ayant une ostéoporose post-ménopausique et d’identifier les facteurs conduisant à l’instauration d’un traitement.

Méthodes

Il s’agissait d’une étude épidémiologique nationale transversale et descriptive, auprès des patientes vues en consultation pour une ostéoporose post-ménopausique par un échantillon représentatif de 2 658 omnipraticiens. Les médecins devaient inclure prospectivement quatre patientes ostéoporotiques sélectionnées au cours d’une consultation réalisée dans le cadre du suivi habituel. Afin d’identifier les facteurs influant sur la stratégie thérapeutique, trois groupes de patientes ont été créés : aucun traitement spécifique de l’ostéoporose envisagé (groupe A), traitement spécifique de l’ostéoporose envisagé seul (groupe B) et traitement spécifique de l’ostéoporose associé à un supplément vitaminocalcique et/ou d’autres mesures hygiénodiététiques (groupe C).

Résultats

Le nombre de femmes dont l’IMC était <19kg/m2 était identique entre les groupes. La prévalence d’antécédent fracturaire personnel ou familial au 1er degré et de la ménopause précoce était différente selon la stratégie thérapeutique. Le pourcentage de femmes ayant des rachialgies et l’importance de la perte de taille étaient différents entre les groupes. Une ostéodensitométrie a été réalisée chez 74 % des patientes. Le résultat de cet examen était significativement différent selon la stratégie thérapeutique.

Conclusion

La prévalence des facteurs de risque classiques de l’ostéoporose ou des symptômes cliniques de fractures vertébrales, en association avec les données de l’ostéodensitométrie était significativement différente en fonction de la stratégie thérapeutique envisagée. Les médecins généralistes ont assimilé et respecté les recommandations de l’AFSSAPS puisqu’ils prennent en compte ces facteurs de risque pour adapter leurs décisions thérapeutiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Although AFSSAPS has set forth the recommended treatment strategies for postmenopausal osteoporosis, little is known about how this disorder is managed in general practice. The objective of the APOTEOS Observatory was to describe the profiles of patients with postmenopausal osteoporosis and to identify the factors influencing its treatment.

Methods

This national descriptive, cross-sectional, epidemiologic study included patients seen for postmenopausal osteoporosis by a representative sample of 2658 general practitioners, who were to prospectively include four patients with osteoporosis selected during a standard follow-up visit. To identify the factors influencing the treatment strategy, patients were classified into three groups: those with no specific osteoporosis treatment envisioned (group A), those for whom specific osteoporosis treatment was envisioned, without any additional treatment (group B), and patients who would receive specific osteoporosis treatment combined with vitamin and calcium supplements or other dietary measures (group C).

Results

The groups did not differ in the proportion of women with a BMI <19kg/m2. The prevalence of a personal or family (1st-degree relative) fracture history and of early menopause did differ according to treatment strategy, as did the percentage of women with back pain and the amplitude of their height loss. Bone density testing was performed for 74% of the patients, and its results also differed significantly according to treatment strategy.

Conclusion

The prevalence of the standard risk factors for osteoporosis and of clinical symptoms of vertebral fractures, as well as the bone density testing results, differed significantly according to the treatment strategy planned by the general practitioners. These physicians had considered and complied with the AFSSAPS guidelines, and they took these risk factors into account in deciding on treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


 Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé.


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 9

P. 1213-1219 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Longévité humaine : 150 ans et plus ?
  • Éric Le Bourg
| Article suivant Article suivant
  • Un tiers des adultes ont une rhinite allergique en France (enquête INSTANT)
  • Jean-Michel Klossek, Isabella Annesi-Maesano, Céline Pribil, Alain Didier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.