Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tinea faciei : méconnue car son aspect clinique est trompeur : Étude de 14 cas - 07/09/09

Doi : 10.1016/j.lpm.2008.10.017 
Hichem Belhadjali 1, , Amina Aounallah 1, Monia Youssef 1, Mohamed Gorcii 2, Hammouda Babba 1, Jameleddine Zili 1
1 Service de dermatologie, Hôpital Fattouma Bourguiba, Monastir 5000, Tunisie 
2 Service de parasitologie, Hôpital Fattouma Bourguiba, Monastir 5000, Tunisie 

Hichem BELHADJALI, Service de Dermatologie, CHU Monastir 5000 Tunisie.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le terme Tinea Faciei (TF) désigne une dermatophytose superficielle de la peau glabre de la face. Elle est caractérisée par un polymorphisme clinique. L’objectif de notre étude était de dresser le profil épidémiologique, clinique, mycologique ainsi que les caractéristiques thérapeutiques de cette affection dans un département tunisien de dermatologie.

Méthodes

Une étude rétrospective a inclus tous les cas de TF observés dans notre département de dermatologie de 2003 à 2007.

Résultats

14 cas étaient colligé durant la période d’étude. Il y avait 5 hommes et 9 femmes d’âge moyen de 22 ans. Il s’agissait de 4 enfants et 10 adultes. L’aspect clinique était typique de TF dans 10 cas. Dans 4 cas, l’aspect clinique était modifié par l’application de dermocorticoïdes (Tinea incognito). L’examen mycologique direct objectivait des filaments mycéliens dans 12 cas. La culture mycologique était positive dans 11 cas. Dans 5 cas, il s’agissait de Trichophyton Violaceum et dans 4 cas de Trichophyton Mentagrophytes.

Discussion

Tinea Faciei est fréquemment méconnue en raison de son aspect clinique trompeur. Les formes atypiques appelées Tinea incognito sont observées en cas d’application de dermocorticoïdes. Dans notre étude, nous avons observé 4 cas de Tinea incognito. Les Trichophytons Mentagrophytes et Rubrum sont les agents les plus fréquemment responsables de TF. Inhabituellement, Trichophyton Violaceum était l’agent responsable le plus fréquent dans notre série.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The term Tinea Faciei (TF) designates a superficial dermatophyte infection of the glabrous skin of the face, characterized by clinical polymorphism. The aim of the present study is to assess epidemiologic, clinical, mycological, and therapeutic characteristics of TF in a Tunisian dermatology department.

Patients and methods

This retrospective study examined the records of cases of TF observed in our dermatology department over the past 5 years (2003–2007).

Results

Fourteen patients with TF were seen during the study period. The sex ratio (5 male/9 female) was 0.56. The average age of these 4 children and 10 adults was 22 years. While the clinical form was typical of TF in 10 cases, 4 patients had a clinical form modified by topical steroids (Tinea incognito). Direct microscopic examination showed hyphal elements in 12 cases, and the mycological culture was positive for 11. Five patients had Trichophyton Violaceum, and 4 T. Mentagrophytes.

Discussion

TF is frequently misdiagnosed because of its variable appearance. Atypical forms known as tinea incognito are observed after modification of the dermatophyte infections by corticosteroid treatment. Our study included 4 cases of Tinea incognito. T. Mentagrophytes and T. Rubrum are the agents reported most frequently. Unusually, T. Violaceum was found most frequently in our series.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 9

P. 1230-1234 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un tiers des adultes ont une rhinite allergique en France (enquête INSTANT)
  • Jean-Michel Klossek, Isabella Annesi-Maesano, Céline Pribil, Alain Didier
| Article suivant Article suivant
  • Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse en soins palliatifs : Hétérogénéité des pratiques des médecins en réponse à 4 situations cliniques différentes
  • Catherine Duverger, Bernard Tardy, Anne Richard, Thomas Célarier, Sophie Bayle, Marie Cambou, Jean Luc Perrot, Pascal Cathebras, Regis Gonthier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.