Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Transplantation hépatique à partir d’un donneur vivant - 07/09/09

Doi : 10.1016/j.lpm.2009.05.007 
Olivier Scatton , Ailton Sepulveda, Olivier Soubrane
Chirurgie générale digestive, Hôpital Cochin, AP-HP, F-75679 Paris Cedex 14, France 

Olivier Scatton, Chirurgie générale digestive, Hôpital Cochin, AP-HP, 27 rue du Faubourg Saint-Jacques, F-75679 Paris Cedex 14, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

Pour des raisons de volume, une greffe « donneur vivant » chez l’adulte nécessite de prélever dans la grande majorité des cas un foie droit chez le donneur. Une greffe pédiatrique nécessite le prélèvement du lobe gauche chez le donneur.

La mortalité et la morbidité postopératoires de la lobectomie gauche sont significativement inférieures à celles d’une hépatectomie droite pour le donneur.

Malgré des contraintes techniques plus importantes, les résultats de la « transplantation hépatique à donneur vivant » (THDV) sont comparables à ceux de la TH cadavérique à la condition qu’elle soit réalisée dans un centre expert.

L’indice de masse corporelle élevé, des troubles de l’hémostase et des anomalies du bilan de thrombose représentent les premières contre-indications au don.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

For reasons of volume, a liver graft from a living donor should come from the right lobe for adult recipients, and from the left lateral segment for pediatric recipients.

For donors, postoperative mortality and morbidity rates are significantly higher for right lobectomies than for removal of the left lateral section.

Although living donor liver transplantation is more technically demanding, its results are similar to those with cadaveric liver transplants in expert centers.

The primary contraindications to living donations are elevated body mass index and hemostatic or thrombotic disorders.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 9

P. 1266-1271 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Transplantation hépatique : qui peut en bénéficier et quand doit-on l’envisager ?
  • Édouard Bardou-Jacquet, Richard Lorho
| Article suivant Article suivant
  • Transplantation hépatique pour carcinome hépatocellulaire et chez les malades avec antécédents de cancer
  • Monika Hurtova, Thomas Decaens, Alexis Laurent, Daniel Cherqui, Christophe Duvoux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.