Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Neuropathies périphériques héréditaires - 07/09/09

Doi : 10.1016/j.lpm.2009.01.014 
Jean-Michel Vallat 1, , Mériem Tazir 2, Judith Calvo 1, Benoît Funalot 1, 3
1 Centre de référence neuropathies périphériques rares, Service de neurologie, Hôpital universitaire Dupuytren, CHU de Limoges, F-87042 Limoges, France 
2 Service de neurologie, CHU Mustapha, Alger, Algérie 
3 Service de biochimie et génétique moléculaire, CHU de Limoges, F-87042 Limoges, France 

Jean-Michel Vallat, Centre de référence neuropathies périphériques rares, Service de neurologie, Hôpital universitaire Dupuytren, CHU de Limoges, 2 avenue Martin Luther King, F-87042 Limoges, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

Actuellement plus de 30 gènes sont tenus pour responsables de neuropathies génétiquement déterminées. La maladie de Charcot-Marie-Tooth (CMT) est la plus fréquente des neuropathies héréditaires : prévalence de 4,7 à 36 pour 100 000.

Dans les formes démyélinisantes (CMT1), environ 70 % des cas sont liés à une duplication du gène PMP22. Dans les formes axonales (CMT2), 10 à 20 % des cas pourraient être liés à une mutation du gène MFN2. En cas de transmission récessive et si le patient est d’origine maghrébine, une mutation du gène LMNA doit être cherchée.

Il faut insister sur la grande variabilité du phénotype tant clinique qu’électrophysiologique et histologique entre familles et au sein d’une même famille. L’analyse fine de ces critères, en prenant en compte également l’origine ethnique, peut orienter la recherche de la mutation causale.

Qu’il s’agisse d’un cas dont la transmission héréditaire est certaine ou d’une forme sporadique, il est souhaitable de pouvoir examiner cliniquement et électrophysiologiquement un maximum d’apparentés du patient.

Les formes de transmission récessive sont habituellement de début très précoce et de sévérité plus grave que les formes dominantes.

Les formes de CMT de début très précoce ou précoce sont de mieux en mieux individualisées : neuropathie hypomyélinisante congénitale (mutations de PMP22, MPZ ou EGR2), ou formes plutôt axonales : SMARD1 (« Spinal muscle atrophy with respiratory distress » ; mutations de IGHMBP2), EOHMSN (« Early-onset hereditary motor and sensory neuropathy » ; mutations de MFN2).

La prévention des complications cutanées (ulcérations), osseuses, d’amputation est très importante chez un patient atteint d’une neuropathie héréditaire sensitive et autonome (NHSA), du fait de la sévérité des troubles sensitifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Currently more than 30 genes are known to be responsible for genetically determined neuropathies. Charcot-Marie-Tooth (CMT) disease is the most frequent of these hereditary neuropathies, with a prevalence of 4.7 to 36 per 100 000.

In its demyelinating forms (CMT1), approximately 70% of cases are associated with a duplication of the PMP22 gene. In its axonal forms (CMT2), 10-20% of the cases may be associated with a mutation of the MFN2gene. For North African patients with recessive transmission, a mutation of the LMNA gene must be sought.

It is essential to stress the great variability of the phenotype — clinical, electrophysiological, and histologic — between and within families. A detailed analysis of these criteria, together with consideration of ethnic origin, may guide the search for the causal mutation.

Whether the case involves certainly hereditary transmission or a sporadic form, it is desirable to be able to examine the maximum number of the patient’s kin, both clinically and electrophysiologically.

The forms with recessive transmission usually have a very early onset and are more serious than the dominant forms.

The early- and very early-onset forms of CMT are increasingly better distinguished: congenital hypomyelination neuropathy (mutations of PMP22, MPZ or EGR2), or more axonal forms, including SMARD1 (Spinal muscle atrophy with respiratory distress; mutations of IGHMBP2) and EOHMSN (Early-onset hereditary motor and sensory neuropathy; mutations of MFN2).

The prevention of cutaneous (ulcerations), bone, and amputation complications is very important in patients with hereditary sensory and autonomic neuropathies, because of the severity of the sensory disorders.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 9

P. 1325-1334 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vie quotidienne, grossesse, qualité de vie après transplantation hépatique
  • Amélie Cannesson, Emmanuel Boleslawski, Nicole Declerck, Philippe Mathurin, François René Pruvot, Sébastien Dharancy
| Article suivant Article suivant
  • Stimulation cérébrale profonde, maladie de Parkinson et complications neuropsychiatriques
  • Nematollah Jaafari, Pauline Giré, Jean-Luc Houeto

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.