Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Consommation du cannabis chez les adolescents : liens entre structure, cohésion, hiérarchie familiales et niveau de consommation - 11/09/09

Doi : 10.1016/j.amp.2009.06.012 
M. Chedid a, , L. Romo b, E. Chagnard c
a UFR SPSE, laboratoire Evaclipsy, université Paris-Ouest–Nanterre-La Défense, 200, avenue de la République, 92000 Nanterre, France 
b Laboratoire de psychologie clinique Evaclipsy, université Paris-X, Paris, France 
c Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Aujourd’hui, même s’il reste classé comme stupéfiant dont la détention implique des poursuites judiciaires, le cannabis est sous-estimé dans toutes ses conséquences et tous ses effets. Près de 50 % des jeunes de 17 ans déclarent avoir expérimenté le cannabis dans une moyenne d’âge de 15 ans (OFDT 2007). La « cohésion » et la « hiérarchie », deux éléments de la structure familiale non explorés jusque-là dans ce domaine, ont pu nous renseigner sur le lien entre cette dernière et les conduites de consommation du cannabis à l’adolescence. Pour ce, et connaissant la difficulté de recrutement des adolescents, nous avons choisi un outil adapté et attractif pour évaluer, à cet âge, une réalité aussi complexe que l’univers familial, le Family System Test (FAST). La recherche s’est déroulée au centre Monceau pour les thérapies familiales, auprès d’adolescents (n=18), âgés de 15 à 19 ans. Les résultats ont montré que les rapports hiérarchiques entre les différents membres de la famille sont très faibles, avec de grandes « coalitions intergénérationnelles » au sein des familles. Une absence ou un mauvais rapport au père seraient en lien avec les plus hauts niveaux de consommation du cannabis et la dépendance. Enfin, l’étude a montré que la structure familiale non équilibrée, c’est-à-dire les niveaux extrêmes de la cohésion et de la hiérarchie, serait probablement plus significativement corrélée avec la conduite de consommation, avec un nombre plus large de sujets.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Nowadays, even when it is still classified as a narcotic, of which the detention implies judicial pursuits, marijuana is underestimated in all its consequences and all its effects. Approximately 50 % of 17-year-olds declared experimenting with marijuana starting at the average age of 15 (OFDT 2007). “Cohesion” and “Power”, two fundamental elements of the family structure that were not yet explored in this domain, were able to inform us on the link between them and adolescent’s marijuana consumption. For this, knowing the difficulty of adolescents’ recruitment, we chose an adapted and attractive tool to evaluate, at this age, a reality as complex as the family universe, the Family System Test (FAST). The research was conducted at the Monceau Center for Family Therapy with adolescents (n=18) aged between 15 and 19. The results showed weak hierarchic relations with big “intergenerational coalitions” within the families. Furthermore, an absence or a bad relationship with the father would have a link with the highest levels of marijuana consumption. At last, the study showed that the non-equilibrated family structure (extreme levels of cohesion and power) could be more significantly correlated with marijuana consumption behaviour, on a larger sample.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Adolescence, Cannabis, Coalitions, Cohésion, Hiérarchie, Structure familiale, Test du système familial

Keywords : Adolescence, Coalitions, Cohesion, Family structure, Family system test, Marijuana, Power


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 167 - N° 7

P. 541-543 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cannabis et grossesse : actualités et expériences cliniques
  • M. Kanit, M. Sana, T. Bani, X. Laqueille
| Article suivant Article suivant
  • Fréquence des stéréotypies chez des patients cocaïnomanes en centre de soins
  • F. Vorspan, L. Bellais, J.-P. Lépine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.