Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fréquence des stéréotypies chez des patients cocaïnomanes en centre de soins - 11/09/09

Doi : 10.1016/j.amp.2009.07.008 
F. Vorspan , L. Bellais, J.-P. Lépine
Unité Inserm U705, CNRS UMR7157, pôle addictologie-toxicologie-psychiatrie, Paris-Descartes et Paris-Diderot « Neuropsychopharmacologie des addictions », France 

Auteur correspondant. Espace Murger, hôpital Fernand-Widal, 200, rue du Faubourg-Saint-Denis, 75010 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’usage de cocaïne est associé à la survenue de stéréotypies motrices. Nous avons mesuré la fréquence des comportements stéréotypés dans un échantillon de 89 cocaïnomanes en centre de soins à l’aide du questionnaire cocaine induced-psychosis (CIP). Dans cet échantillon, 67,4 % des sujets rapportaient avoir déjà eu des comportements stéréotypés lors de l’usage de cocaïne. Ces comportements étaient plus sévères chez les injecteurs de cocaïne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Cocaine is known to induce stereotyped movements and psychotic symptoms. We measured stereotyped movements in a clinical sample of 89 cocaine addicts in an outpatient setting with the cocaine induced-psychosis (CIP) questionnaire. The rate of lifetime stereotyped behaviour associated with cocaine use was 67.4%. They were more severe in cocaine injectors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cocaïne, Stéréotypies, Symptômes psychotiques

Keywords : Cocaine, Psychotic symptoms, Stereotyped movements


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 167 - N° 7

P. 544-545 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Consommation du cannabis chez les adolescents : liens entre structure, cohésion, hiérarchie familiales et niveau de consommation
  • M. Chedid, L. Romo, E. Chagnard
| Article suivant Article suivant
  • Effet de l’abstinence et rôle de la famille sur le profil psychologique des personnes alcoolo-dépendantes
  • L. Romo, S. Leleu, S. Marquez, J. Adès

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.