Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’anesthésie, l’analgésie et la modulation sympathique augmentent-elles l’incidence des récidives néoplasiques après chirurgie ? Une revue de la littérature centrée sur la modulation de l’activité des lymphocytes natural killer - 28/09/09

Doi : 10.1016/j.annfar.2009.07.078 
P. Forget , M. De Kock
Service d’anesthésiologie, université catholique de Louvain, cliniques universitaires Saint-Luc, 10, avenue Hippocrates, 1200 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 18
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Les lymphocytes natural killer (NK) représentent une part importante de l’immunité cellulaire non-spécifique et antitumorale. Le but de cette revue est de récapituler les données publiées concernant l’activité des lymphocytes NK durant la période périopératoire et l’influence de l’anesthésie, de l’analgésie et de la modulation du système sympathique.

Source des données

Bases de données Pubmed/Medline.

Sélection des travaux et extraction des données

Sélection sur base de mots-clés, sans période définie : travaux de recherche fondamentale, essais cliniques randomisés et études comparatives non randomisées.

Synthèse des données

Chez l’être humain comme chez l’animal, une corrélation importante existe entre l’activité NK et le pronostic lié au développement de métastases. La forte dépression de cette cytotoxicité durant la période périopératoire est susceptible d’altérer les mécanismes de défenses des patients. Les effets des médicaments anesthésiques et analgésiques peuvent être importants. Les effets des opioïdes, des agonistes et antagonistes du système sympathique, des prostaglandines et des AINS, de la kétamine, des hypnotiques, ainsi que de l’anesthésie locorégionale sont revus systématiquement. Les limites des modèles expérimentaux sont aussi abordées.

Conclusion

Les effets des médicaments et des techniques d’anesthésie, d’analgésie et de modulation sympathique sur l’activité des lymphocytes NK sont importants et parfois opposés. Il est important, pour l’anesthésiste-réanimateur de garder à l’esprit que l’impact à long terme de ces techniques sur le pronostic des patients doit encore être clarifié.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

The Natural Killer cells (NK) are an important part of non-specific cellular-mediated and antitumoral immunity. The goal of this review is to recapitulate data published over NK activity during the perioperative period and the influence of anaesthesia, analgesia and modulation of sympathetic system.

Data sources

Pubmed/Medline database.

Study selection and data extraction

Keywords-based selection, without limit of date: fundamental studies, randomized controlled trials and non-randomized comparative studies.

Data synthesis

In human as in animal studies, an important correlation exists between NK activity and prognosis linked to the development of metastasis. The great depression of this cytotoxicity during the perioperative period could be able to compromise host defenses. The influence of anaesthetics and analgesics is important. The effects of the opioids, the agonists and the antagonists of the sympathetic nervous system, the prostaglandins, the NSAIDs, the ketamine, the hypnotics and the locoregional anaesthesia are systematically reviewed. The limits of experimental model presented are covered.

Conclusion

The effects of anaesthetic/analgesic drugs and techniques, the consequences of sympathomodulation on NK activity are numerous and sometimes opposite. It is important for the anaesthesiologist to keep in mind that the long term consequences of his techniques on the patients’ outcome must be clarified.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anesthésie, Analgésie, Système sympathique, Immunité, Lymphocytes natural killer

Keywords : Anaesthesia, Analgesia, Sympathetic system, Immunity, Natural Killer cells


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 9

P. 751-768 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le blood-patch : un remède d’efficacité immédiate pour les céphalées secondaires aux brèches dure-mériennes
  • M.A. Hachimi, A. Elkartouti, R. Rafik, A. Jaafari, M. Hannafi, A. Mahmoudi
| Article suivant Article suivant
  • Échographie et arrêt cardiaque intra- et extrahospitalier : mise au point et perspectives
  • E. Querellou, J. Leyral, C. Brun, D. Lévy, J. Bessereau, D. Meyran, P. Le Dreff

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.