Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effets de l’exposition prolongée au traitement chez des patients tunisiens, évalués par le test génotypique de résistance du VIH-1 - 30/09/09

Doi : 10.1016/j.medmal.2008.10.009 
A. Jlizi a, b, , A. Azzouzi a, 1, I. Bouzayen a, 1, A. Slim a, S. Ben Rejeb a, M. Garbouj c, A. Ben Ammar El. Gaaied b
a Laboratoire de microbiologie, hôpital Charles-Nicolle, Tunis, Tunisie 
b Laboratoire de génétique, immunologie et pathologies humaines, faculté des sciences de Tunis, campus universitaire El-Manar II, université Tunis El-Manar, 2092 Tunis, Tunisie 
c Direction des soins de santé de base, ministère de la Santé Publique, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cadre

En Tunisie, le profil d’échec thérapeutique est détecté chez 42,22 % des patients traités et les malades restent confrontés non seulement aux problèmes éthiques et socioéconomiques, mais aussi à des problèmes thérapeutiques et techniques. En effet, le nombre limité de molécules antirétrovirales (ARV) disponibles et la non disponibilité du test génotypique de résistance comme test de routine font qu’en pratique clinique, on assiste dans certains cas à un maintien de la même combinaison de molécules ARV après un échec thérapeutique.

Objectif et méthode

Étudier l’évolution, sur deux prélèvements successifs, des mutations de résistance des patients en échec thérapeutique dans le cas d’une exposition prolongée à la même combinaison thérapeutique et son effet sur la prise en charge de ces patients.

Résultats

Suite à une prolongation de l’exposition aux mêmes molécules ARV, nos résultats ont montré une augmentation du nombre de patients présentant des souches virales mutantes, une augmentation de la fréquence des mutations détectées et une accumulation de mutations supplémentaires sur le deuxième prélèvement par rapport au premier. D’où l’intérêt du diagnostic précoce des mutations de résistance par le test de génotypage, qui permet au médecin traitant de prendre les mesures les mieux adaptées pour contourner l’effet des résistances et définir le traitement optimal du patient.

Conclusion

L’introduction de nouvelles molécules ARV dans notre pays est une étape importante dans l’amélioration de la prise en charge thérapeutique des patients infectés par le VIH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Settings

In Tunisia, therapeutic failure profile is detected in 42.22% of treated patients. These patients are still confronted to ethical and socioeconomic problems but also to therapeutic and technical ones. Indeed, the limited number of available antiretroviral (ARV) molecules and the unavailability of resistance genotypic test in routine use is the reason why the same therapeutic combination of ARV molecules is maintained after therapeutic failure in some cases.

Objective and method

The authors studied the evolution, on two consecutive samples, of resistance mutations in patients with prolonged exposure to the same therapeutic combination after therapeutic failure and the resulting effect on management of these patients.

Results

We found a greater number of patients presenting with mutant viral stains after a prolonged exposure to the same ARV molecules. Results also showed that the detected mutation frequency increased and even more on the second sample, compared to the first one. Thus, the early diagnostic of resistance mutations using genotypic resistance test would be of great interest by allowing the physician to take necessary measures to reduce resistance rate and find an optimal treatment for the patient.

Conclusion

The introduction of new ARV molecules in our country was also an important step by improving the therapeutic management of HIV infected patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Infection VIH, Traitement antirétroviral, Résistance, Test génotypique

Keywords : HIV infection, Antiretroviral treatment, Resistance, Genotypic test


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 9

P. 707-713 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de la vaccination de routine de l’enfant contre la varicelle sur l’épidémiologie du zona
  • S. Alain, M. Paccalin, S. Larnaudie, F. Perreaux, O. Launay
| Article suivant Article suivant
  • Déterminants de la prescription ou de la non-prescription d’antibiotiques en médecine générale
  • H. Faure, S. Mahy, A. Soudry, M. Duong, P. Chavanet, L. Piroth

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.