Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Supplémentation en vitamine K lors de la nutrition parentérale chez l’enfant - 30/09/09

Doi : 10.1016/j.nupar.2009.06.003 
Thierry Boulet a, Marie-Catherine Desroches a, Virginie Colomb b, Odile Corriol a,
a Service de pharmacie, hôpital Necker–Enfants-Malades, AP–HP, 149, rue de Sèvres, 75743 Paris cedex 15, France 
b Service de gastro-entérologie et nutrition, hôpital Necker–Enfants-Malades, AP–HP, 149, rue de Sèvres, 75743 Paris cedex 15, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La supplémentation en vitamine K est nécessaire pour les patients en nutrition parentérale exclusive afin d’éviter tout risque hémorragique. Dans le cadre de la nutrition parentérale à domicile, afin de simplifier l’administration chez l’enfant, la vitamine K pourrait être introduite, une à deux fois par mois, dans les mélanges nutritifs. Le but de ce travail est d’étudier la stabilité de la vitamine K (20mg/L) dans les conditions habituelles d’administration (c’est-à-dire en mélanges binaire ou ternaire, à température ambiante et à la lumière artificielle pendant 24heures) et dans les conditions de conservation (c’est-à-dire en mélange binaire, à l’abri de la lumière et à 4°C pendant 12 jours). Chaque étude a été réalisée grâce à une méthode de dosage en chromatographie liquide à haute performance (CLHP) couplée à une détection UV à 244nm sur cinq poches. Les résultats de cette étude montrent que la vitamine K est stable 24heures à température ambiante et à la lumière en mélanges binaire (96,6 %) comme en mélange ternaire (99,8 %). La vitamine K est également stable à 4°C (98,4 %) pendant 12 jours. Ce travail permet d’envisager une supplémentation en vitamine K directement dans les poches de nutrition parentérale et ainsi d’éviter des injections intramusculaires douloureuses. Cela rend possible la préparation à l’avance de tels mélanges nutritifs supplémentés et leur administration à domicile. Cette pratique est actuellement consensuelle au sein du service de gastro-entérologie de l’hôpital Necker. Un suivi clinique et biologique reste indispensable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The supplementation of vitamin K is necessary for total parenteral nutrition (TPN) patient to avoid hemorrhagic risk. In home TPN and to simplify the children administration, the vitamin K could be added once or twice monthly in admixtures. The aim of this work was to evaluate the vitamin K stability (20mg/L) in usual conditions of administration (binary or ternary mixtures, at room temperature and at artificial light for 24hours) and at storage (binary mixtures protected from light, at 4°C for 12hours). Each step of the study was performed with quantification using HPLC method coupled with UV detection at 244nm on five TPN bags. The results of this study show that the vitamin K was stable for 24hours at light exposure and at room temperature in binary mixture (96.6%) also ternary (99.8%). The vitamin K was stable at 4°C for 12 days (98.4%). This work shows that vitamin K can be added directly in TPN and could avoid painful intramuscular injection. Such nutritional admixtures could be prepared beforehand and allow administration at home. This practice is actually consensual in gastro-enterology department at Necker University Hospital. A clinical and biologic monitoring is essential.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mélange nutritif, Phytoménadione, Stabilité

Keywords : Nutrition admixture, Phytomenadione, Stability


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 3

P. 113-117 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Propositions de structuration des commissions de menus en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
  • Aude Massoulard, Jean-Claude Desport, Aurélie Baptiste, Pierre Jésus, Jean-Louis Fraysse, Carole Villemonteix, Valérie Javerliat, Laurence Gindre-Poulvelarie, Didier Girard, Sonia Desbordes
| Article suivant Article suivant
  • Physiopathologie de l’anorexie liée à l’âge
  • Sergueï O. Fetissov, André Petit, Pierre Déchelotte

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.