Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un anxiolytique naturel : l’hydrolysat trypsique de caséine alpha-s1 de lait bovin. Son intérêt en médecine humaine et vétérinaire - 30/09/09

Doi : 10.1016/j.amp.2009.07.015 
M. Bénézech a, , E. Mullens b, R. Lalonde c, D. Desor d, M. Messaoudi e
a 266, rue Judaïque, 33000 Bordeaux, France 
b Laboratoire du sommeil, Fondation Bon-Sauveur-d’Alby, boulevard du Lude, 81003 Albi, France 
c Unité de recherche en neurosciences, université de Montréal/Saint-Luc, Québec H2X 3J4, Canada 
d Équipe de neurosciences comportementales, URAFPA, Inra UC340, INPL-UHP, BP 172, 54505 Vandoeuvre-lès-Nancy cedex, France 
e Centre de recherche en éthologie appliquée (ETAP), technopôle de Nancy-Brabois, 13, rue du Bois-de-la-Champelle, 54500 Vandoeuvre-lès-Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Produit d’origine naturelle, l’hydrolysat trypsique de caséine alpha-s1 de lait bovin (HTC) contient un décapeptide actif, l’alpha-casozépine, aux propriétés pharmacologiques intéressantes. Les tests et les essais précliniques et cliniques, réalisés tant sur des animaux (rats, chiens, chats) que sur des humains ont en effet mis en évidence pour cette molécule : une affinité certaine pour les récepteurs GABA-A avec profil benzodiazepine-like, une action anxiolytique et anti-stress, associée à une bonne tolérance caractérisée en particulier par l’absence d’accoutumance, de dépendance, de sédation, de déficit mnésique et de toxicité. Si l’HTC est un complément alimentaire qui ne saurait se substituer aux médicaments psychotropes (benzodiazépines en particulier) prescrits dans le respect des bonnes pratiques dans le traitement des troubles importants de l’anxiété et du sommeil, elle pourrait cependant les suppléer dans la prévention et le suivi médicalisé des difficultés d’adaptation à des contraintes et à des changements de situation stressants de la vie courante. Un essai clinique pilote original, mené sur la prise en charge globale du sevrage des benzodiazépines, incluant la prescription d’HTC, ouvre la voie à une nouvelle modalité d’utilisation de cette molécule en médecine de ville. Du fait d’un certain parallélisme neuropsychiatrique (psychopathologique) entre l’homme et le chien domestique, il est intéressant de présenter cet anxiolytique naturel dans une approche thérapeutique commune en médecine humaine et vétérinaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Tryptic hydrolysate from bovine milk alpha-s1 casein (THC), a natural product, contains a specific active decapeptide called alpha-casozepine which shows interesting pharmacological properties. Preclinical and clinical trials, as well as tests carried out on both humans and animals (rats, dogs, cats) demonstrated certain qualities of this hydrolysate. It shows a marked affinity for GABA-A receptors with a benzodiazepine-like profile and a tranquilizing and antistress activity associated with good tolerance characterized, in particular, by the absence of any habituation, dependence, sedation, memory impairment and toxicity. THC is a nutritional supplement (French regulatory status) which cannot be used as a substitute for psychotropes, such as benzodiazepines, in the treatment of severe anxiety and sleep disorders in respect of the medical recommendations. However, it could be effective in cases of slighter signs of these disorders. It could also be appropriate in the medical prevention and follow-up of subjects who have difficulty adapting to changes and stressful situations of daily life. An original pilot clinical trial respecting good practice and representative of the cases observed by General Practitioners (GPs) showed the interest of a global management program for benzodiazepine withdrawal. This global management program which included the use of THC opened a new application for it in general practice. As a result of a certain neuropsychiatric similarity between man and the domestic dog, we took the opportunity of presenting this natural tranquillizer in its application in both human and veterinary medicine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Alpha-casozépine, Anxiété, Effets secondaires, Lait, Sevrage de benzodiazépines, Sommeil, Stress, Toxicité

Keywords : Alpha-casozepine, Anxiety, Benzodiazepine withdrawal, Milk, Side effects, Sleep, Stress, Toxicity


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 167 - N° 8

P. 605-610 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Societe Medico-Psychologique : seance du lundi 23 mars 2009
| Article suivant Article suivant
  • Discussion

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.