Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Schizophrénie et violence : facteurs cliniques, infracliniques et sociaux - 30/09/09

Doi : 10.1016/j.amp.2009.08.004 
M.-J. Vandamme
UFR de psychologie, université Lille-3, domaine du Pont-de-bois, 59654 Villeneuve-d’Ascq, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La littérature scientifique internationale est riche pour appuyer l’idée que la pathologie mentale est un facteur de risque majeur de comportements agressifs ou violents. La schizophrénie serait une pathologie mentale surreprésentée dans les phénomènes de violence individuelle, sans qu’il soit pour autant précisé dans quelle mesure la maladie ou ses multiples dimensions cliniques sont causales ou corrélées. Des signes psychopathologiques particuliers semblent prépondérants dans le risque de violence, indépendamment de l’entité diagnostique, notamment au détour d’une phase active de la maladie, laissant entendre la nécessité de prendre en compte les formes cliniques du diagnostic. Les mécanismes et les thèmes délirants ainsi que les facteurs infracliniques sont également revus. Cependant, et afin de destigmatiser ces personnes soupçonnées ou suspectées pour leur seule maladie, la définition ou la redéfinition des différentes dimensions cliniques, souvent indépendantes des diagnostics, susceptibles de précipiter ou favoriser le recours à la violence ne paraît pas suffisante. Il paraît nécessaire de prendre en considération les facteurs sociaux ou contextuels qui favoriseraient le recours à la violence d’une personne présentant une pathologie mentale. Cette revue de la littérature propose donc d’examiner les facteurs cliniques, infracliniques (biologiques) et sociaux qui entrent en jeu dans la violence des personnes présentant une pathologie mentale telle que la schizophrénie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

An abundant international scientific literature is supporting the idea that mental illness is a major risk factor for aggressive and violent behaviours. In addition, schizophrenia is the mental illness, which is over-represented in aggressive and violent behaviours. However, it is not clear to understand the real place of schizophrenia. In particular, some psychopathological signs, seem dominating in the risk of violence, independently of the diagnostic of schizophrenia. in the same way, active phase of the disease, clinical forms, the delirious mechanisms, threat and control-override symptoms, and several other clinical or subclinical factors could play a major role in the relation schizophrenia–violence. This review of the literature proposes to examine these factors to understand the real place of schizophrenia in aggressive and violent behaviours. Mental illness is currently designated as a risk factor of violent behaviours. In order to destigmatise people, just suspected because of the disease, the definition of various clinical dimensions, often independent of diagnoses, likely to precipitate or cause the recourse to violence, don’t appear sufficient. It appears necessary to take into account social or contextual factors, which would explain the recourse to the violence by people suffering of a mental illness. This review of the literature proposes to examine the sociodemographic and socioeconomic factors playing a role in the violence among people having a mental illness in general or a schizophrenia in particular.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Comportements violents, Facteurs de risque, Pathologie mentale, Schizophrénie

Keywords : Mental illness, Risk factors, Schizophrenia, Violent behaviours


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 167 - N° 8

P. 629-637 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Discussion
| Article suivant Article suivant
  • Analyses de livres

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.