Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières Acheter le livre Acheter au chapitre

PÉRIODE EMBRYONNAIRE ET DATATION DE LA GROSSESSE - 15/10/09

B. Guérin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

pages 26
Iconographies 46
Vidéos 0
Autres 0


Pour le dépistage des anomalies chromosomiques, on se reportera au chapitre 16 : « Anomalies chromosomiques, apport de l’échographie ».
Le diagnostic précoce des malformations est traité organe par organe, du chapitre 8 au chapitre 15.
Nous envisageons ici la datation précoce, au 1er trimestre. La datation tardive est traitée plus loin, au chapitre 7.
Selon l’habitude obstétricale, nous définirons par période embryonnaire les douze premières semaines d’aménorrhée : cette date de 12 SA correspond à la fin de l’organogenèse et de la haute sensibilité tératogène, c’est aussi la limite entre avortement précoce et tardif. Pour les embryologistes, la période embryonnaire va de la troisième à la huitième semaine de développement, donc jusqu’à 10 SA, mais ces limites sont assez formelles car le développement embryo-fœtal est un phénomène continu.

Au cours de cette période embryonnaire, l’échographie se propose essentiellement :

d’affirmer le siège intra-utérin de la grossesse par la mise en évidence de l’œuf ;
de vérifier son évolutivité par la présence d’une activité cardiaque embryonnaire ;
de préciser l’âge de la grossesse ;
de dépister les malformations à expression précoce et les facteurs de risque d’anomalie chromosomique.

Rappelons pour mémoire que la datation ou l’âge de la grossesse s’expriment :

généralement en semaines d’aménorrhée ou SA (gestationnal week, gestationnal age pour les Anglo-Saxons) à partir du premier jour des dernières règles, et quand on parle de « semaines », on sous-entend toujours « d’aménorrhée » ;
plus rarement en durée réelle de grossesse ou âge conceptionnel (conceptual age) exprimée en jours ou en mois à partir de la date de fécondation.

La durée d’aménorrhée correspond à 14 jours de plus que l’âge réel. Les normes internationales imposent une datation en SA et, en cas de cycles irréguliers ou de dernières règles imprécises, la datation échographique reconstituera une aménorrhée fictive. La chronologie de la grossesse est résumée dans le Tableau 4-1..

Plan



© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • DIAGNOSTIC PRÉCOCE DE LA GROSSESSE INTRA ET EXTRA-UTÉRINE
  • B. Guérin, Ph. Coquel
| Article suivant Article suivant
  • ANNEXES DU FŒTUS : LIQUIDE AMNIOTIQUE ET MEMBRANES, PLACENTA ET CORDON OMBILICAL
  • B. Guérin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce produit ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.