Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gestion comportementale de l’agressivité : un cas clinique - 19/10/09

Doi : 10.1016/j.jtcc.2009.08.005 
Charles-Edouard Rengade a, , Marc Willard b
a Service de psychiatrie du Pr Terra, SHU 69G12, bâtiment 520, centre hospitalier du Vinatier, 95, boulevard Pinel, 69677 Bron cedex, France 
b 6, rue des Arquebusiers, 67000 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les étiologies des comportements agressifs sont autant biologiques qu’environnementales. De plus, les prises en charge sont pauvres, souvent intuitives et empiriques. Voici un cas clinique présentant une gestion de l’agressivité par des techniques comportementales. Une carence d’assertivité associée à un sentiment de frustration, attribué à des causes externes, serait génératrice d’agressivité. Nous illustrons cliniquement cette hypothèse pas à pas à travers la prise en charge d’un patient en unité pour malades difficiles (UMD). Trois axes thérapeutiques sont développés : premièrement, développer l’insight conatif par un journal de bord ; deuxièmement, gérer les frustrations par des renforcements positifs ; troisièmement, développer des compétences d’assertivité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aetiologies of aggressive behaviour are as much biological as environmental. On the contrary, treatments are few, most often intuitive and empirical. Here is a case report of behavioural management of aggressiveness. A lack of assertiveness creating external attribution of a feeling of frustration would facilitate aggressiveness. We illustrate this hypothesis step by step through the treatment of a patient in a ward for difficult patients. Three lines of therapy are developed: firstly, develop cognitive insight using a diary; secondly, manage frustration by positive reinforcement; thirdly, develop competence in assertiveness.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Agressivité, Frustration, Thérapies comportementales et cognitives, Assertivité, Renforcement

Keywords : Aggressiveness, Frustration, Cognitive and behaviour therapy, Assertiveness, Reinforcement


Plan


© 2009  Association française de thérapie comportementale et cognitive. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 3

P. 97-101 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La perception inconsciente varie-t-elle selon les âges ? Étude expérimentale des attracteurs visuels dans le fonctionnement cérébral
  • Auguste Morille, Alain Mouchès
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt du programme de psychoéducation insight dans le traitement d’une dépression chez un patient souffrant de schizophrénie : étude de cas
  • François Bourgognon, Pierre-Michel Llorca, Raymund Schwan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.