Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Marqueurs biologiques de l'alcoolisme - 21/10/09

[7-007-B-60]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(10)46302-0 
R. Moirand a,  : Professeur, A. Le Gruyer b, C. Le Lan a, P. Brissot b : Professeur, O. Loréal c
a Unité d'addictologie hospitalière, Hôpital Pontchaillou, rue Henri-le-Guilloux, 35033 Rennes cedex, France 
b Service des maladies du foie, Hôpital Pontchaillou, rue Henri-le-Guilloux, 35033 Rennes cedex, France 
c Unité Inserm U991, Hôpital Pontchaillou, rue Henri-le-Guilloux, 35033 Rennes cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le mésusage d'alcool est un problème de santé publique, du fait de ses conséquences médicales, psychologiques et sociales. Les marqueurs biologiques de consommation excessive d'alcool revêtent une grande importance, car ils sont utiles pour le dépistage précoce, le diagnostic et la prise en charge des patients, lorsque les individus minimisent ou cachent leur consommation ou lorsque l'interrogatoire est impossible. Les marqueurs de référence à l'heure actuelle sont la gamma-glutamyl-transférase, le volume globulaire moyen et surtout la transferrine déficiente en carbohydrates en ce qui concerne la consommation excessive chronique, et l'alcoolémie pour les alcoolisations aiguës. Ils sont disponibles en routine, mais leurs performances diagnostiques, et en particulier leurs sensibilités, sont insuffisantes. Des produits directs du métabolisme de l'éthanol, comme l'éthylglucuronide, les fatty acid ethyl esters et surtout le phosphatidyléthanol, sont en cours de développement en tant que nouveaux marqueurs et remplaceront peut-être les marqueurs de référence actuels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mésusage d'alcool, Marqueurs biologiques, Gamma-glutamyl-transférase, Volume globulaire moyen, Transferrine déficiente en carbohydrates


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Autoanticorps en hépatologie
  • C. Johanet, Y. Chantran, E. Ballot
| Article suivant Article suivant
  • Rôle du foie en hémostase
  • E. de Raucourt

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.