Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dabigatran : données pharmaco-cliniques - 27/10/09

Doi : 10.1016/S0750-7658(09)72459-1 
P. Mismetti 1, , S. Laporte 2
1 Groupe de Recherche sur la Thrombose : EA 3065, CIE3, CHU de Saint-Étienne, Université Jean Monnet, 42 055 Saint-Étienne, France 
2 Unité de Recherche Clinique, de l’innovation et de Pharmacologie, CHU de Saint-Étienne, Université Jean Monnet, 42 055 Saint-Étienne, France 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le dabigatran (Pradaxa®), administrable par voie orale, inhibe directement et sélectivement la thrombine. Les principales caractéristiques pharmacocinétiques du dabigatran sont une biodisponibilité d’environ 7,5 %, une concentration maximale obtenue en 0,5 à 2 heures, une demi-vie d’élimination terminale de 7 à 17 heures, une élimination rénale pour 80 % sous forme inchangée et sous forme glucuroconjuguée pour 20 %. Les principales sources de variabilité sont la fonction rénale, la motilité gastrique notamment en période post-opératoire immédiate et en cas d’association avec l’amiodarone. En conséquence, ce produit peut être administré oralement en 1 ou 2 prises quotidiennes, sans surveillance biologique ni ajustement posologique et est contre-indiqué en cas d’insuffisance rénale et hépatique sévère. Deux études de phase II avec 2 287 patients ont été réalisées dans la prévention de la maladie thromboembolique veineuse (MTEV) après chirurgie orthopédique majeure montrant que les posologies de 150 et 220mg×1 fois par jour semblaient être la dose optimale à tester en phase 3.

Une étude de phase II pour la prévention des complications thromboemboliques sur fibrillation auriculaire (FA) a été réalisée avec 502 patients montrant que la posologie optimale à tester en phase II semblait être 110 ou 150mg x 2 / jour. Aucun signal de toxicité hépatique grave n’a été noté dans ces études de phase II. à partir de cette étude dans la FA, la posologie de 150mg×2 / j est en cours d’évaluation dans le traitement de la MTEV. à ce stade du développement, il n’existe pas de signal de toxicité hépatique grave.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Dabigatran (Pradaxa®) is a new oral, direct, selective and reversible inhibitor of the factor IIa of the coagulation cascade. The main pharmacokinetic characteristics of dabigatran are a bioavailability of approximately 7.5%, a maximum concentration obtained in 0.5 to 2 hours, a terminal half-life of elimination of 7 to 17 hours, a renal way of elimination, 80% as unchanged form and 20% as glucuronide conjugate. The main sources of variability are the renal function, the gastric motility, especially during the early post-operative period and a potential interaction with amiodarone. This compound can be orally administrated, once or twice daily, without any biological monitoring and without any need for dose adjustment. There is a contra-indication in case of severe renal or liver insufficiency. Two phases II with 2287 patients were carried out to for venous thromboembolic (VTE) prophylaxis after major orthopaedic surgery, showing that 150mg and 220mg once daily could be the optimal dose regimen to assess in phase III.

One phase II with 502 patients vas carried out for the prevention of thromboembolic complications of atrial fibrillation (AF) showing that 110mg or 150mg twice daily could be the optimal dose regimen to evaluate in the following phases 3. From this study in AF patients, a dose regimen of 150mg bid has been chosen to be evaluated for the treatment of VTE. No strong signal for a potential liver toxicity was shown during these studies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : dabigatran, Fibrillation auriculaire, Thrombose veineuse, Chirurgie orthopédique, Pharmacologie clinique, Étude de dose

Keywords : dabigatran, Atrial fibrillation, Venous thromboembolism, Orthopaedic surgery, Clinical pharmacology, Dose-ranging


Plan

Plan indisponible

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 9S1

P. S8-S14 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les anticoagulants inhibiteurs directs de la thrombine
  • T. Lecompte, M. Toussaint-Hacquard, J. Devignes
| Article suivant Article suivant
  • Dabigatran (Pradaxa®) : efficacité et tolérance
  • N. Rosencher, L. Bellamy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.