Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

SF-1, un acteur majeur de la différenciation surrénalienne et sexuelle : implications dans les dysgénésies gonadiques et l’insuffisance ovarienne prématurée - 28/10/09

Doi : 10.1016/S0003-4266(09)72473-4 
L. Martinerie 1, C. Bouvattier 2, M. Lombes 1, 3,
1 Inserm U693, Faculté de Médecine Paris-Sud 11, 94276 le Kremlin Bicêtre 
2 Service d’Endocrinologie Pédiatrique, Assistance Publique Hôpitaux de Paris, Hôpital St Vincent de Paul, 75014 Paris 
3 Service d’Endocrinologie et des Maladies de la Reproduction, Assistance Publique Hôpitaux de Paris, Hôpital de Bicêtre, 94275 Le Kremlin Bicêtre 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le gène SF-1 (Steroidogenic Factor 1), découvert en 1992 par Keith Parker, code pour un récepteur nucléaire orphelin, NR5A1, dont l’expression apparait précocement au cours de la vie fœtale dans les tissus stéroïdogènes surrénalien et gonadique, mais aussi dans l’hypothalamus et les cellules gonadotropes. Son invalidation chez la souris conduit à une agénésie gonadique et surrénalienne. Chez l’homme, les mutations de ce facteur de transcription ont été initialement associées à une insuffisance surrénalienne et des anomalies de la différenciation de la gonade mâle avec hypovirilisation de degré variable. Plus récemment, la mise en évidence de nouvelles mutations responsables de dysgénésie gonadique 46, XY isolée et de tableaux d’insuffisance ovarienne prématurée chez la femme est venue encore renforcer le rôle central de ce gène dans le contrôle et le maintien des fonctions surrénaliennes et de reproduction. Une meilleure compréhension des mécanismes de régulation de la voie de signalisation SF-1, pourra laisser envisager l’émergence de nouvelles stratégies de prise en charge des désordres de la différenciation sexuelle et de la fertilité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Steroidogenic factor 1 (SF-1) gene, identified by Keith Parker in 1992, encodes for an orphan nuclear receptor, NR5A1, whose expression is detected during fetal life in adrenal and gonadal steroidogenic tissues, but also in the developping hypothalamus and in pituitary gonadotropic cells. SF-1 knock-out mouse models exhibit complete adrenal and gonadal agenesis. Human mutations of this transcription factor, were initially associated with primary adrenal failure and male gonadal dysgenesis with various degrees of underandrogenization. More recently, identification of novel SF-1 mutations responsible for isolated 46, XY gonadal dysgenesis or 46, XX primary ovarian insufficiency, underscores its central role in the control and maintenance of adrenal and reproductive functions. A better understanding in the regulatory mechanisms of SF-1 signaling pathway, will open new avenues for diagnostic and therapeutic managements of sex differentiation disorders and infertilities.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : SF-1, récepteur nucléaire, dysgénésie gonadique, insuffisance ovarienne prématurée

Keywords : SF1, nuclear receptor, gonadal dysgenesis, primary ovarian insufficiency


Plan

Plan indisponible

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 70 - N° S1

P. S26-S32 - septembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Actualités dans la tumorigenèse surrénalienne
  • A. Crand, F. Borson-Chazot, T. Brue
| Article suivant Article suivant
  • L’oncofertilité : vers une nouvelle spécialité ?
  • N. Chevalier, Didier Dewailly, Patrick Fenichel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.