S'abonner

Relation entre styles d’attachement, perception du soutien social et dépression - 30/10/09

Doi : 10.1016/j.amp.2009.03.017 
L. Zaghdoudi , A. El Moubarkim, S. Halayem, M. Ben Bechir, R. Labbane
Service de psychiatrie C, hôpital Razi, rue des Orangers, Manouba, 2010, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Les facteurs de vulnérabilité à la dépression, en particulier le support social et l’attachement, ont fait l’objet de nombreuses recherches. Certains styles d’attachement ou un faible support social se verraient plus fréquemment dans la dépression. Notre étude a pour objectif d’évaluer et de comparer les styles d’attachement et le soutien social de deux échantillons de sujets dépressifs et non dépressifs et ainsi de mettre en évidence une éventuelle relation entre le style d’attachement, le soutien social et la vulnérabilité dépressive.

Méthodes

Nous avons procédé à une enquête comparative portant sur 80 patients présentant un épisode dépressif majeur, diagnostiqué selon les critères de la quatrième version révisée du Manuel de Diagnostic et de Statistique (DSM-IV-TR), que nous avons comparé à 80 témoins indemnes de toute pathologie psychiatrique. La sévérité de l’état dépressif a été évaluée par l’échelle de dépression de Hamilton. L’évaluation du réseau relationnel s’est faite à l’aide de deux autoquestionnaires : le questionnaire de perception sociales de Bartholomew et Horowitz, qui renseigne sur les relations actuelles, générales et sociales du sujet, et le questionnaire de soutien social de Sarason (SSQ6), qui évalue l’importance quantitative du réseau social perçu et la satisfaction de ce soutien.

Résultats

Notre population comprenait 64 % de femmes et 36 % d’hommes. L’âge moyen était de 44 ans pour les patients et 34 ans pour les témoins. Les sujets témoins avaient un style d’attachement « sécure » dans 56 % des cas, contre 29 % pour les patients, différence significative (p=0,002). Nous avons retrouvé une différence entre les deux groupes concernant le style « désorganisé » qui était nettement plus fréquent chez les sujets déprimés : 25 % contre 1 % chez les témoins (p<0,001). Quant au soutien social, les sujets déprimés percevaient moins de disponibilité sociale par rapport aux sujets témoins (p=0,014), et une satisfaction sociale par rapport au soutien perçu moindre (p<0,001).

Conclusion

La population de sujets déprimés présentait des caractéristiques particulières de leur réseau relationnel quant au style d’attachement, essentiellement « insécure », et au soutien social, particulièrement pauvre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Previous research has proved that some types of attachment styles as well as poor social support are critical risk factors for depression. This study aims to examine the relation between attachment style, social support and vulnerability to depression.

Materials and methods

The authors compared 80 patients suffering from mood depressive disorder, diagnosed on the basis of the DSM-IV TR criteria, to 80 normal controls. The importance of depression was evaluated in patients using the Hamilton depression scale. All the subjects completed two self-report scales: the Relationship Questionnaire designed to evaluate the attachment models in adult close relationships, and the Social Support questionnaire assessing perceived number of social supports and satisfaction with available social support.

Results

The sex ratio in our sample was 1,7 women for one man; and the mean age was 44 years in patients and 34 years in controls. A significant difference was found between the two groups concerning attachment style (p<0,001): only 29% of depressed patients had secure attachment versus 56% in normal controls, and fearful/avoidant attachment was more frequent in patients (25%) than in controls (1%). Depressed subjects received less social support than their controls (p=0,014), and had less satisfaction with perceived social support (p<0,001).

Conclusions

In depressed subjects social network features were characterized by insecure attachment and poor social support.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dépression, Soutien social, Style d’attachement, Vulnérabilité

Keywords : Attachment style, Depression, Social support, Vulnerability


Plan


© 2009  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 167 - N° 9

P. 657-661 - novembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fonctionnement cognitivo-émotionnel : le rôle de l’intensité émotionnelle chez les individus anxieux
  • A. Pasquier, A. Bonnet, J.-L. Pedinielli
| Article suivant Article suivant
  • La santé mentale chez les étudiants : suivi d’une cohorte en première année d’université
  • E. Boujut, M. Koleck, M. Bruchon-Schweitzer, M.-L. Bourgeois

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.