S'abonner

La santé mentale chez les étudiants : suivi d’une cohorte en première année d’université - 30/10/09

Doi : 10.1016/j.amp.2008.05.020 
E. Boujut , M. Koleck, M. Bruchon-Schweitzer, M.-L. Bourgeois
Laboratoire de psychologie, EA 4139 « Santé et qualité de vie », équipe santé, université Victor-Segalen Bordeaux-2, 3ter, place de la Victoire, 33076 Bordeaux cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les étudiants de première année sont soumis à un stress engendré par les difficultés d’adaptation à l’université et aux nouvelles responsabilités de jeunes adultes. Bien que l’incidence de divers problèmes psychiques (état dépressif, idées suicidaires…) et comportementaux (conduites alimentaires, conduites addictives…) soit élevée dans cette population, les travaux consacrés au stress et à la santé chez les étudiants sont rares, transversaux et demeurent plus descriptifs qu’explicatifs. En suivant un modèle de la psychologie de la santé avec ses concepts et ses instruments, nous avons mené une étude longitudinale sur un an d’une cohorte de 556 étudiants de première année. Des mesures relatives à certaines caractéristiques environnementales, sociobiographiques, dispositionnelles, comportementales ainsi que des variables transactionnelles ont été administrées au sein du service de médecine préventive universitaire, lors de la visite médicale obligatoire des étudiants de première année. Les critères sont les symptômes dépressifs, somatiques et les troubles des conduites alimentaires évalués en fin d’année universitaire. Les variables transactionnelles sont flexibles et modifiables, ce qui permet d’émettre des pistes de réflexion concernant les perspectives appliquées, que ce soit en termes de prévention ou de prise en charge. Le contexte transitionnel de la première année constitue un moment clé en matière de prévention pour la santé mentale ultérieure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

First-year students undergo a certain amount of stress due to difficulties in coping with the university and their new young adult life. Despite many symptoms of various somatic (tiredness, headaches, backaches…), psychological (depression, suicidal tendencies…) and behavioural disorders (eating habits, addictive behaviours…) among this population, very few studies have been dedicated to French students’ stress and health. Existing studies in this area tend to be descriptive and cross-sectional rather than explanative. The model the authors adopted for this study is multifactorial, integrating various antecedents so as to predict the various issues considered herein directly or indirectly. The authors carried out a longitudinal study on a sample of 556 first-year students. Measures related to sociobiographic, personality and environmental characteristics as well as transactional processes (perceived stress, control, social support and satisfaction, coping strategies implemented by students to face the stressful events of the start of a new academic year) were completed at the University Medical Care Centre, during the mandatory medical check. The criteria (depressiveness, somatic symptoms and eating disorders) were evaluated at T2 (at the end of the year). The authors produced integrative models which revealed that the indirect effects of the antecedents on the issues, carried by transactional variables, may be followed by an increase in some dysfunctional transactions (perceived academic stress, loneliness, emotion-oriented coping) and a decrease in functional transactions (problem-oriented coping, family social support). The compromise variables were flexible and modifiable allowing some reflection concerning the prospects of each student, whether in terms of prevention or therapy. The transitional context of the first university year is an important time for prevention relative to later mental health.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dépression, Éducation à la santé, Étudiants, Prévention, Troubles du comportement alimentaire

Keywords : Depression, Eating disorders, Health education, Prevention, Students


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 167 - N° 9

P. 662-668 - novembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Relation entre styles d’attachement, perception du soutien social et dépression
  • L. Zaghdoudi, A. El Moubarkim, S. Halayem, M. Ben Bechir, R. Labbane
| Article suivant Article suivant
  • La négation du corps : à propos de trois observations concernant les délires de Jules Cotard
  • S. Leistedt, N. Coumans, K. Ladha, P. Linkowski

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.