Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sleep apnoea in patients with heart failure: Part II: Therapy - 12/11/09

Doi : 10.1016/j.acvd.2009.06.005 
Philippe Bordier
Hôpital cardiologique du Haut-Lévêque, avenue de Magellan, 33604 Pessac cedex, France 

Fax: +33 5 56 04 38 49.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Nasal continuous positive airway pressure (CPAP) is generally recommended for the treatment of obstructive sleep apnoea. CPAP lowers the cardiovascular morbidity and mortality associated with severe obstructive sleep apnoea. At least 50% of patients presenting with chronic heart failure (HF) have sleep apnoea; a subset of these patients may have obstructive sleep apnoea and may derive a survival benefit from CPAP. However, this population is also prone to developing central sleep apnoea, Cheyne-Stokes respiration or both (CSA/CSR), for which CPAP lowers the apnoea-hypopnoea index only partially and for which the overall effect of CPAP on survival remains to be determined, particularly as it has been observed to increase the mortality rate in subsets of patients. Other treatments may prove effective in patients with chronic HF and CSA/CSR, although none, thus far, has been found to confer a survival benefit. New ventilatory modes include bi-level positive airway pressure and automated adaptive servoventilation, the latter being most effective against CSA/CSR. Measures that can alleviate CSA/CSR indirectly include beta-adrenergic blockers and renin-angiotensin-aldosterone system inhibitors, nocturnal supplemental oxygen and cardiac resynchronization therapy (CRT). The effects of theophylline, acetazolamide and nocturnal CO2 have also been studied. The second part of this review describes the applications and effects of therapies that are available for sleep apnoea in patients with chronic HF.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La ventilation en pression positive continue (VPPC) par masque faciale est généralement recommandée pour traiter l’apnée du sommeil obstructive (ASO). Ce mode de ventilation réduit la morbidité et la mortalité cardiovasculaires associées aux ASO sévères. Chez les sujets souffrant d’insuffisance cardiaque chronique, plus de la moitié ont une apnée du sommeil. Ceux atteints d’ASO semblent avoir un pronostic vital amélioré par la VPPC. Cependant, les patients insuffisants cardiaques ont souvent une apnée du sommeil d’origine centrale et/ou une respiration de Cheyne-Stokes (ASC/RCS). Chez eux, la VPPC améliore l’ASC/RCS de façon inconstante et l’impact sur l’espérance de vie reste à préciser, d’autant plus que la VPPC a pu être responsable d’une surmortalité chez certains de ces patients. D’autres traitements s’avèrent efficaces contre l’ASC/RCS chez l’insuffisant cardiaque, mais à ce jour, aucun n’a montré qu’il apportait un bénéfice en termes de survie. Il s’agit d’appareils de ventilation pouvant délivrer deux niveaux de pression positive ou bien de servoventilateurs ayant des capacités d’adaptation automatique des pressions inspiratoires et expiratoires particulièrement efficaces contre l’ASC/RCS. D’autres thérapeutiques peuvent améliorer indirectement l’ASC/RCS, comme les β-bloquants, les inhibiteurs du système rénine-angiotensine-aldostérone, l’oxygénothérapie nocturne et la resynchronisation du myocarde par stimulation cardiaque. Les effets de la théophylline, de l’acétazolamide et de l’enrichissement de l’air inspiré en dioxide de carbone pendant le sommeil ont également été étudiés. La seconde partie de cette revue décrit les applications et les effets des thérapeutiques disponibles contre l’apnée du sommeil chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque chronique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Sleep apnoea, Heart failure

Mots clés : Apnée du sommeil, Insuffisance cardiaque


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 10

P. 711-720 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Real-life management of dual antiplatelet therapy interruption: the REGINA survey
  • Jean-Philippe Collet, Mounir Aout, Alp Alantar, Pierre Coriat, Bertrand Napoléon, Daniel Thomas, Valéry Trosini-Desert, Gilbert Tucas, Éric Vicaut, Gilles Montalescot
| Article suivant Article suivant
  • Benefits of exercise training in chronic heart failure
  • Jean-Yves Tabet, Philippe Meurin, Ahmed Ben Driss, Hélène Weber, Nathalie Renaud, Anne Grosdemouge, Florence Beauvais, Alain Cohen-Solal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.