S'abonner

Le rôle du soutien social dans la prédiction de la violence chez les personnes atteintes de troubles mentaux graves - 19/11/09

Doi : 10.1016/j.evopsy.2009.09.010 
Elena Hunt a, , Gilles Côté b
a Infirmière, doctorante en psychologie à l’université du Québec à Trois-Rivières et professeur à l’université Laurentienne, école des sciences infirmières, université Laurentienne, Sudbury, Ontario, P3E 2C6, Canada 
b Psychologue, professeur à l’université du Québec à Trois-Rivières et directeur du centre de recherche de l’institut Philippe-Pinel de Montréal, 10905 Henri-Bourassa Est, Montréal, Québec, H1C 1H1, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 14
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’évaluation du risque de comportement violent des personnes composant avec la maladie mentale grave repose sur des facteurs cliniques et contextuels de vie, dont la présence d’un codiagnostic d’abus d’alcool ou de drogues, la présence du trouble de la personnalité antisociale, la qualité des relations interpersonnelles et le soutien social. Il existe plusieurs définitions du soutien social et plusieurs mesures en résultent. Néanmoins, le lien entre le soutien social et la santé physique et mentale est démontré dans la littérature scientifique. Le soutien social peut être bénéfique ou source de stress ; conséquemment, il est considéré comme un facteur contextuel de risque de violence, ou de protection, chez l’individu souffrant de maladie mentale grave. Peu d’études se penchent sur l’aspect conflictuel possible du soutien social et encore moins démontrent le lien entre le soutien social et la violence à l’aide d’analyses non linéaires. Ce type d’analyse permettrait l’obtention de profils susceptibles de mieux expliquer le fonctionnement des individus dans le contexte de la relation entre le soutien social et la violence, dans le but d’intervenir de manière précise, personnalisée et ciblée, tout en diminuant le risque de violence chez la personne atteinte de maladie mentale grave.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The evaluation of the risk of violent behavior in severely mentally ill rests on clinical and contextual factors, such as the presence of a co-diagnosis of alcohol or drug abuse, the presence of antisocial personality disorder, the quality of interpersonal relationships and the social support. There are several definitions of social support, therefore several measurements. Nevertheless, the link between the social support and physical and mental health are shown in the literature. Social support can be beneficial or a source of stress; consequently, it is considered a contextual risk factor for violence, or a protection factor, for individuals suffering with severe mental illness. Few studies consider the possible conflicting aspect of social support and even less show the relationship between social support and violence using non-linear analyses. This type of analysis would allow obtaining profiles likely to better explain the functioning of individuals in the context of the relationship between social support and violence, with the aim of intervening in a precise, personalized and targeted way, while decreasing the risk of violence in severely mentally ill.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Violence, Soutien social, Pathologie psychiatrique, Analyse non linéaire, Profils

Keywords : Violence, Social support, Mental illness, Non-linear analysis, Patterns


Plan


 La rédaction de cet article a été possible en partie grâce à une contribution financière provenant de Santé Canada par l’entremise du Consortium national de formation en santé (CNFS) de l’université Laurentienne.
 Toute référence à cet article doit porter mention: Hunt H, Côté G. Le rôle du soutien social dans la prédiction de la violence chez les personnes atteintes de troubles mentaux graves. Evol psychiatr 2009; 74.


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 74 - N° 4

P. 592-605 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs prédictifs de la survenue du stress post-traumatique chez des individus ayant vécu deux évènements de vie majeurs (tremblement de terre et terrorisme en Algérie) : réponse corticotrope et prolactinique à une faible dose de dexaméthasone (0,5 mg)
  • Hacène Frih, Leila Sahraoui, Nabila Frih, Liamine Toumi, Abdelmajid Bairi, Abdelkrim Tahraoui, Daniel Maurel, Philippe Siaud
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome d’Asperger et le syndrome de dysfonctions non verbales : caractéristiques et diagnostic différentiel
  • Nathalie Poirier, Mélissa Gaucher

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.