Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Audit sur l’évaluation cardiaque préopératoire avant une chirurgie non cardiaque : utilité d’un aide-mémoire pour améliorer l’adhésion des anesthésistes aux recommandations de l’American College of Cardiology/American Heart Association (ACC/AHA) - 19/11/09

Doi : 10.1016/j.annfar.2009.08.007 
S. Madi-Jebara , V. Chalhoub, K. Jabbour, A. Yazigi, F. Haddad, F. Richa, C. El-Hage, P. Yazbeck
Département d’anesthésie-réanimation, hôpital Hôtel-Dieu de France, Beyrouth, Liban 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les recommandations de l’ACC/AHA évaluent le risque d’ischémie myocardique périopératoire en fonction du terrain et de la chirurgie et orientent l’évaluation cardiaque. Un audit réalisé dans notre unité de consultation anesthésique préopératoire a montré un excès de recours à un avis cardiologique ; une carte de poche servant d’aide-mémoire a été créée dans le but d’augmenter l’adhésion des anesthésistes aux recommandations de l’ACC/AHA. Cette étude montre l’efficacité de ce programme d’EPP pour améliorer la prise en charge des patients.

Matériel et méthodes

Les audits ont été menés sur une période d’un mois. Les données démographiques, les marqueurs cliniques du risque cardiovasculaire, le risque chirurgical, les motifs de la consultation cardiologique évoqués par les anesthésistes (médecins et internes) ont été relevés nous permettant ainsi d’évaluer l’adhérence aux recommandations. Les résultats du second audit ont été comparés à ceux de l’audit fait un an plus tôt.

Résultats

Le premier audit réalisé montrait que sur un total de 654 patients reçus en consultation anesthésique peropératoire, 52 patients ont été référés au spécialiste durant la période de l’étude. Le respect des recommandations imposait le recours à une évaluation cardiologique dans seulement sept cas sur 52, soit 13,5 % chez les patients ayant une pathologie cardiovasculaire connue et ce d’après les algorithmes associant le risque lié au terrain à celui lié à la chirurgie. Chez 86,5 %, les motifs de la consultation cardiologique ne répondaient directement à la stratification de l’ACC/AHA. Le second audit montrait sur un total de 787 patients consécutifs reçus en unité de préadmission, 30 patients ont été référés au cardiologue durant la période de l’audit, soit 3,8 % uniquement. Les recommandations imposaient le recours à une évaluation cardiologique dans 27 cas sur 30, soit 90 % chez les patients ayant une pathologie cardiovasculaire connue et ce d’après les algorithmes associant le risque lié au terrain à celui lié à la chirurgie.

Discussion

La carte de poche résumant les recommandations de l’ACC/AHA et servant d’aide mémoire a diminué de façon significative le nombre de patients admis en consultation anesthésique préopératoire et référés au cardiologue pour une cause non justifiée. Cette diminution du recours excessif à un avis cardiologique diminue le coût de la santé ainsi que l’exposition à une morbidité surajoutée due au report de l’acte chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

The American College of Cardiology/American Heart Association (ACC/AHA) guidelines stratify perioperative cardiac risk according to clinical markers, functional capacity, and type of surgery. They help determining which patients are candidates for preoperative cardiac testing and optimizing the cost-effectiveness of the evaluation strategy. Auditing our preoperative anaesthetic screening practice revealed an exceedingly high rate of referrals to the cardiologists. A small pocket-size reminder was created in order to improve the adhesion of the anaesthesiologists to the recommendations of the ACC/AHA, and confirm or obviate the need for a formal preoperative specialized cardiology consultation. Another audit was conducted 1 year later in order to evaluate the effectiveness of this reminder.

Methods

The second audit was conducted over a period of 1 month. Recorded data included demographic characteristics, clinical predictors of cardiovascular risk, surgical risk, and the reasons for the cardiac evaluation by a cardiologist (as reported by the senior or junior anaesthesiologist). Results of this second audit were compared to those of the audit conducted a year earlier.

Results

During the first audit, a total of 654 patients were seen in the preoperative unit. Fifty-two patients were referred to a cardiologist during the study period (7.9%). Guidelines for cardiac assessment were respected in 7/52 patients (13.5%). During the second audit, 30 out of 787 patients (3.8%) screened in preoperative anaesthetic consultation unit were referred to the cardiologist. According to the ACC/AHA guidelines, 27/30 patients (90%) objectively needed a cardiology consultation due to the existence of a known previous heart disease.

Discussion

The use of the pocket reminder concerning the ACC/AHA recommendations significantly reduced both the total number of cardiology referrals, and the number of unjustified referrals. The use of a pocket guide may help in reducing both the cost and the postponement of scheduled surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Malade cardiaque, Chirurgie non cardiaque, Consultation anesthésique préopératoire, Consultation cardiologique

Keywords : Cardiac patient, Non cardiac surgery, Perioperative cardiac risk, Cardiology consultation


Plan


© 2009  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 10

P. 850-854 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison de trois modes ventilatoires au cours du transport postopératoire immédiat du patient opéré de chirurgie cardiaque
  • A. Ouattara, H. Benhaoua, V. Bréant, H. Ayeb, J. Amour, M. Barraket, A. Ziad, M. Regan-Mastret, P. Coriat
| Article suivant Article suivant
  • Antibioprophylaxie pour césarienne avant incision ou après clampage du cordon ? Méta-analyse
  • E. Boselli, L. Bouvet, T. Rimmelé, D. Chassard, B. Allaouchiche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.