Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Conséquences à long terme de l’anesthésie - 26/11/09

Doi : 10.1016/j.pratan.2009.10.001 
Daniel Sessler
Department of Outcomes Research, Anesthesiology Institute, The Cleveland Clinic, 9500 Euclid Avenue, P77, Cleveland, OH, 44195, États-Unis 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les conséquences à long terme de l’anesthésie n’ont pas été envisagées jusqu’à récemment. Cependant, il existe de plus en plus de preuves que les décisions concernant la conduite de l’anesthésie affectent le devenir à long terme des patients ou sont susceptibles de le faire. Ainsi, le risque septique est affecté par des facteurs tels que la pression tissulaire partielle en oxygène, le bloc sympathique et le contrôle de la douleur postopératoire. Un autre thème de recherche est le cancer. L’anesthésie locorégionale prévient la réponse neuroendocrine de stress à la chirurgie, diminue la libération d’opioïdes endogènes et préserve la fonction des cellules NK. De plus, l’anesthésie locorégionale évite le recours aux opioïdes et leurs conséquences néfastes sur la fonction immunitaire et la croissance tumorale. Elle diminue la charge métastatique sur des modèles animaux. Le bloc paravertébral au cours de la chirurgie du sein et l’anesthésie péridurale au cours de la chirurgie du cancer colique sont associés avec une réduction du risque de récidive et de métastases. Les autres facteurs qui ont fait l’objet d’étude sur leur impact à long terme sont le risque lié à la transfusion, le risque et les bénéfices du contrôle strict de la glycémie, les conséquences des perfusions péri-opératoires, les troubles cognitifs à distance, la toxicité anesthésique chez les nouveau-nés et l’utilisation des bétabloquants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Long-term consequences of anaesthesia were not seriously considered until relatively recently. But there is increasing evidence that some intraoperative anaesthetic management decisions do have long-term consequences, and that others might as well. Thus, that infection risk is diminished by factors such as tissue oxygenation, adequate sympathetic block, and good control of surgical pain. An additional long-term outcome to consider is cancer. Regional anesthesia prevents the neuroendocrine stress response to surgery, reduces release of endogenous opioids and consequently, preserves NK-cell function. Furthermore, regional analgesia avoids the need for postoperative opioids, and the consequent adverse effects on immune function and of tumor growth. It reduces the metastatic burden in animal models. Paravertebral block for breast cancer surgery and epidural block for prostatic cancer surgery are associated with a reduced risk of recurrence or metastasis. Other long-term outcomes that have been and are still studied, include dangers associated with red cell transfusions, the risks and benefits of tight glycemic control, consequences of perioperative fluid management, postoperative cognitive dysfunction, anesthetic toxicity in newborns, and beta-blocker use.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Complications de l’anesthésie, Complications à long terme, Morbidité postopératoire

Keywords : Anaesthesia long term outcomes, Postoperative morbidity


Plan


 Cet article est basé sur un éditorial publié dans le numéro de juillet 2009 de la revue Anesthesiology [1].


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 5

P. 373-377 - novembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hématome rétrosternal post-traumatique
  • Claire Dupuis
| Article suivant Article suivant
  • Revue des erreurs liées aux médicaments et dispositifs au bloc opératoire (REMED)
  • Edith Dufay, Nathalie Thilly, Pierrick Bedouch, Edgar Tissot, Pierre Diemunsch

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.