Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Masturbation et thérapeutique : l’exemple du traitement des auteurs d’agressions à caractère sexuel - 30/11/09

Doi : 10.1016/j.sexol.2009.09.004 
C. Le Bodic, PhD 1
Maison des sciences de l’Homme Ange-Guépin, Nantes, 5 allée Jacques-Berque, BP 12105, 44021 Nantes cedex 1, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’histoire de la masturbation est à présent, grâce aux travaux de quelques historiens, à peu près bien connue. Aussi le regard médical posé sur la masturbation peut-il être appréhendé selon trois périodes plus ou moins successives. L’une de pathologisation à partir de 1758, l’autre de dépathologisation à compter de la fin du xixe siècle et la dernière d’utilisation thérapeutique de cette pratique. Cet usage, répandu en sexologie, trouve aussi sa place dans les traitements proposés aux auteurs d’agressions sexuelles essentiellement sur le continent nord-américain. Cet article est centré sur le recours à la masturbation dans les thérapies menées auprès de cette population. Après une présentation des techniques de la satiété et du reconditionnement orgasmique, deux formes utilisant la masturbation en vue de favoriser l’accès aux fantaisies sexuelles, cet article propose de considérer que, malgré une certaine dépathologisation, la masturbation demeure encore fortement médicalisée. En effectuant un parallèle avec le traitement de l’imagination par les médecins du xixe siècle, il tente aussi de montrer qu’au-delà de cette médicalisation, c’est bien plutôt la pathologisation des fantaisies sexuelles qui est visée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Masturbation, Thérapeutique, Agression sexuelle, Fantaisies sexuelles, Pathologisation


Plan


 This issue also includes an English abridged version: Le Bodic C. Masturbation and Therapy: the example of treatment for perpetrators of sexual abuse.


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 4

P. 291-296 - octobre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Processus d’interaction dans la consultation médicale : différents abords de l’impuissance masculine
  • Laura Beltran, Alain Giami
| Article suivant Article suivant
  • De la « maturité » de la femme à la chirurgie : les conditions de la réparation du clitoris
  • M. Villani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.