Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Personne de confiance : cas pratiques - 30/11/09

Doi : 10.1016/j.douler.2009.09.011 
Nathalie Lelièvre 1
Lyon, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La personne de confiance a été mise en place par la loi du 4 mars 2002. Cependant, dans la pratique, l’information sur la désignation d’une personne de confiance s’est faite plus tardivement dans les établissements de santé. Les présents cas attestent de l’importance d’une campagne d’information destinée au grand public. Toute personne a le droit d’être informé sur la possibilité de désigner une personne de confiance et encore une fois là où la loi ne distingue il n’y a pas lieu de le faire. Pourtant dans la pratique, la personne de confiance est évoquée avec seulement certains patients (hospitalisation pour des soins lourds, connaissance de conflits familiaux) et d’autres en sont exclus (hospitalisation de courte durée, pathologie peu importante etc.). C’est avec l’expérience, la pratique, que le personnel des établissements de santé sera à l’aise sur la question et n’appréhendera pas les questions des patients. Ainsi, le dispositif existant pourra perdurer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The French law of March 4, 2002 created the legal framework for the person of confidence, but the practical aspects of how such persons are designated have taken time to develop in healthcare institutions. The cases described here illustrate the importance of an information campaign for the general public. Everyone has the right to be informed about the possibility of designing a person of confidence, and, as the law makes no distinction, everyone is everyone. In practice however, the healthcare staff discusses the issue with selected populations (major acute care, knowledge of family conflicts) and not with others (short term care, minor illness). With experience, healthcare personnel will become more familiar with the process and will be less apprehensive about the questions raised by patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Personne de confiance, Mineure, Psychiatrie, Libre choix, Patient étranger

Keywords : Person of confidence, Minor, Psychiatry, Freedom of choice, Foreign patient


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 6

P. 310-313 - décembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Gérer la douleur de la maladie cancéreuse chronique. Gérer la douleur au long cours : approche non médicamenteuse. Problématiques psychologiques interférant avec la prise en charge
  • Nathalie Baste
| Article suivant Article suivant
  • Effet placebo : où en sommes-nous ? Questions posées au Docteur Jean Bruxelle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.