Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Présentation d’une méthodologie de dialogue consensuel comme support d’une « restructuration cognitive » : la technique de reconstruction des théories subjectives d’Heidelberg - 02/12/09

Doi : 10.1016/j.jtcc.2009.10.005 
Mylène Meyer a, , François Bourgognon a , Rainer Obliers d, Sophie Colnat-Coulbois c, Gérard Barroche a, Raymund Schwan b
a Service de neurologie, hôpital Central, CHU de Nancy, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54000 Nancy cedex, France 
b Service de psychiatrie et de psychologie clinique, hôpital Jeanne-d’Arc, CHU de Nancy, 54200 Dommartin-lès-Toul, France 
c Service de neurochirurgie, hôpital Central, CHU de Nancy, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54000 Nancy cedex, France 
d Institut et policlinique de psychosomatique et de psychothérapie, faculté de médecine, université de Cologne, Kerpener Strasse 61, Gebaüde 15, 50931 Cologne, Allemagne 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Chaque personne construit un ensemble infini de cognitions expliquant ses propres actions et le monde : ce sont les théories subjectives. Celles-ci créent un système de cohérence mentale du sujet, ayant une tendance à s’autoréguler, en assimilant les stimulations externes ou en rejetant celles considérées comme danger potentiel pour la cohérence du système de raisonnement mental. La technique de reconstruction d’Heidelberg (SLT [Heidelberger Struktur-Lege-Technik]) est probablement le concept le plus élaboré pour approcher les structures mentales du raisonnement. Il s’agit d’une technique triphasique associant un entretien semi-structuré permettant de recueillir les cognitions tout en respectant le principe du dialogue consensuel, une phase analytique de reconstruction de la structure des théories subjectives et, enfin, une validation consensuelle entre le chercheur et le sujet de recherche. Dans le cadre d’une étude dont l’objectif principal est d’améliorer l’adaptation sociale des patients parkinsoniens bénéficiant d’une stimulation sous-thalamique bilatérale, nous proposons une intervention psychothérapique préopératoire de « restructuration » cognitive basée sur la SLT. En effet, une préparation psychologique à l’intervention consistant à modifier les cognitions dysfonctionnelles en lien avec les bénéfices attendus de la chirurgie apparaît comme étant essentielle dans ce cadre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Throughout life, each individual builds an infinite set of cognitions that explain the world and the person’s actions: these are the subjective theories. They create a mental coherence system for the person, which is self-regulating, assimilating the external stimulations or rejecting those considered as a potential danger for the coherence of the system’s mental reasoning. The Heidelberg’s structure-formation technique (SFT) is probably the most elaborated concept to assess the mental structures of reasoning. It is composed of a three-phased technique, combining a half-structured interview collecting the cognitions by respecting the consensual-dialogue principle, an analytical phase of reconstruction of the subjective theories’ structure, and, finally, a consensual validation between the psychologist and the patient. As part of a research project, the objective of which is to improve social adaptation in patients with Parkinson’s disease and benefiting from bilateral subthalamic deep brain stimulation, we proposed a preoperative psychotherapeutical intervention of cognitive “restructuration” based on the SFT. Indeed, a psychological preparation before surgery, consisting in modifying the “dysfunctional” cognitions linked with the benefits anticipated by the surgery, appears to be essential in this perspective.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Théories subjectives, Action, Cohérence mentale, Pensées « dysfonctionnelles »

Keywords : Subjective theories, Action, Mental coherence, “Dysfunctional” thoughts


Plan


 Travail présenté aux Journées régionales de thérapie comportementale et cognitive à Nancy (54000), les 5 et 6 juin 2009.
☆☆ Travail financé par un Protocole hospitalier de recherche clinique national (PHRC) 2008.


© 2009  Association française de thérapie comportementale et cognitive. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 4

P. 146-157 - décembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les facteurs de risque familiaux influençant le cours et l’évolution du trouble bipolaire : revue de la littérature
  • Nathalie Richa, Sami Richa, Souheila Salloum, Charles Baddoura, Bruno Millet, Christine Mirabel-Sarron
| Article suivant Article suivant
  • Présentation
  • C. Clément

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.