Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Performance assessment of a chest pain unit: Preliminary 2-year experience in the European Georges Pompidou Hospital - 04/12/09

Doi : 10.1016/j.acvd.2009.09.008 
Eric Durand , Aurélie Delos, Aures Chaib, Antoine Lepillier, Severine Beretti, Marilyse Collin, Jean-François Coeuret, Martine Schachtel, Jean-Yves Le Heuzey, Michel Desnos, Nicolas Danchin
Service de cardiologie, hôpital européen Georges-Pompidou, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris–Descartes, 20, rue Leblanc, 75908 Paris cedex 15, France 

Corresponding author. Fax: +33 1 56 09 54 66.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Chest pain units (CPUs) are very popular in the USA for the triage of low-to-intermediate-risk chest pains. However, CPUs do not yet exist in France.

Aims

To determine the prevalence and clinical characteristics of patients admitted to a new CPU in France, and to assess the quality of care with regard to identification and exclusion of an acute coronary syndromes (ACS).

Methods

This prospective study included 906 consecutive patients with non-traumatic chest pain admitted to our CPU between September 2006 and August 2008. Patients were managed according to their probability of presenting with an ACS. Clinical characteristics, diagnostic tests, final diagnosis, destination and length of stay were recorded. We also assessed the 30-day outcome of patients in whom an ACS was excluded.

Results

Of the 906 patients, 27.9% had an ACS (1.3% with and 26.6% without ST-segment elevation, respectively). Non-ischaemic cardiac aetiologies and non-cardiac aetiologies were found in 123 (12.6%) and 63 (7.0%) patients, respectively. A final diagnosis of chest pain of undetermined origin was made in 51.5% of patients; among these, 17 (6.5%) patients were re-admitted to the CPU between September 2006 and September 2007. Thirty-day follow-up revealed that only one patient had subsequent confirmation of coronary artery disease requiring further hospitalization.

Conclusions

This prospective study reports the first experience of a CPU in a cardiology department in France. Our preliminary results suggest that our CPU can exclude an ACS safely. Further studies are warranted to assess the value of CPUs in France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Background

Les unités de douleur thoracique (UDT) sont très utilisées aux États-Unis pour la prise en charge des patients ayant une suspicion faible à modérée de présenter un syndrome coronaire aigu (SCA). Cependant, ce type d’unité n’existe pas ou peu encore en France.

Objectifs

Déterminer la prévalence et les caractéristiques cliniques des patients admis dans une nouvelle UDT en France et évaluer la qualité des soins pour exclure les SCA.

Méthode

Cette étude monocentrique prospective a inclus 906 patients consécutifs ayant une douleur thoracique aiguë, d’origine non traumatique, admis dans notre UDT entre septembre 2006 et août 2008. La gestion des patients a été réalisée selon leur probabilité de présenter un SCA. Les caractéristiques cliniques, les résultats des tests diagnostiques, le diagnostic final, la destination et la durée de séjour ont été colligés pendant l’hospitalisation. De plus, nous avons également réalisé un suivi systématique à 30 jours des patients pour lesquels un SCA a été exclu pendant leur séjour initial.

Résultats

Neuf cent six patients ont été inclus dans cette étude ; 27,9 % avaient un SCA (1,3 % avec un sus-décalage du segment ST et 26,6 % sans sus-décalage du segment ST). Une étiologie cardiaque non-coronaire et une étiologie non-cardiaque ont été retrouvées respectivement dans 12,6 % et 7,0 % des cas. Un diagnostic final de douleur thoracique « d’origine indéterminée » était présent dans 51,5 % des cas. Parmi eux, 17 patients (6,5 %) ont été réadmis dans notre UDT entre septembre 2006 et septembre 2007. Le suivi à 30 jours a révélé que seulement un patient ayant un angor instable n’a pas été correctement diagnostiqué.

Conclusion

Cette étude prospective rapporte la première expérience d’une UDT dans un service de cardiologie en France. Nos résultats préliminaires suggèrent que notre UDT permet d’exclure de façon appropriée un SCA. Des études complémentaires sont nécessaires afin de mieux évaluer l’intérêt des UDT en France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abbreviations : ACS, NSTE-ACS, CCU, CPU, CT, STE-ACS

Keywords : Chest pain unit, Acute coronary syndrome, Epidemiology

Mots clés : Unité de douleur thoracique, Syndrome coronaire aigu, Épidémiologie


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 12

P. 803-809 - décembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficiency optimization through in-hospital reorganization: The chest pain unit challenge?
  • Patrick Jourdain
| Article suivant Article suivant
  • Relationship between time of day, day of the week and in-hospital mortality in patients undergoing emergency percutaneous coronary intervention
  • Olivier Lairez, Jérôme Roncalli, Didier Carrié, Meyer Elbaz, Michel Galinier, Stéphane Tauzin, Dominique Celse, Jacques Puel, Jean-Marie Fauvel, Jean-Bernard Ruidavets

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.