Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Reduction of radiation delivered to patients undergoing invasive coronary procedures. Effect of a programme for dose reduction based on radiation-protection training - 04/12/09

Doi : 10.1016/j.acvd.2009.09.007 
Jean-Louis Georges , Bernard Livarek, Géraldine Gibault-Genty, Jean-Paul Aziza, Jean-Louis Hautecoeur, Henry Soleille, Hela Messaoudi, Nizar Annabi, Mohammed Al Kebsi
Service de cardiologie, centre hospitalier de Versailles, hôpital André-Mignot, 177, rue de Versailles, 78150 Le Chesnay, France 

Corresponding author. Fax: +33 1 39 63 95 12.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Exposure of patients to radiation from invasive cardiac procedures is high and may be deleterious.

Aims

To assess the effectiveness of a dose-reduction programme based on radiation-protection training, according to the recommendations of the Euratom Council, the International Commission on Radiological Protection and the French Society of Cardiology.

Methods

In this single-centre survey, dose-area product (DAP, Gy.cm2), fluoroscopy time (minutes) and number of runs were evaluated in 3285 consecutive procedures (2077 coronary angiographies [CAs], 1208 percutaneous coronary interventions [PCIs]), performed one year before (2005) and two years after (2006 to 2007) implementation of a programme for radiation dose-reduction. The programme included a 2-day training course in radiological protection for all medical and paramedical staff and recommendations for routine use of low fluoroscopic and acquisition pulse rates (6.25 and 12.5 i/s, respectively), large field size (23cm), maximal collimation and optimal X-ray tube/patient/detector distances. Routine left ventriculography was discouraged. The radial approach was used in>80% of the procedures.

Results

Compared with 2005, a significant 50% reduction in DAP was observed in 2006 and 2007 during CA (median [interquartile range] 53 Gy.cm2 [33–84] vs 26 [16–43] and 21 [14–32], respectively; p<0.0001) and PCI (125 Gy.cm2 [78–184] vs 49 [31–79] and 44 [27–66], respectively; p<0.0001). Fluoroscopy time and number of runs did not vary significantly in 2006, and decreased slightly in 2007, likely due to an important reduction in rate of left ventriculographies (from 32 to 4%). Inter-operator variability in DAP was reduced.

Conclusion

Training in radiation protection for interventional cardiologists and use of simple and cost-free dose-reduction techniques were associated with a 50% reduction in radiation exposure to patients undergoing invasive cardiac procedures, without any loss of diagnostic information.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Background

Les procédures de cardiologie interventionnelle sont parmi les plus irradiantes pour le patient et comportent certains risques, notamment de cancers radio-induits.

Objectifs

Cette étude a pour but d’évaluer l’efficacité d’un programme de réduction des doses de rayonnement au patient, basé sur une formation à la radioprotection suivant les recommandations de l’Euratom Council, de l’International Commission on Radiological Protection, et de la Société française de cardiologie.

Méthode

Dans cette étude monocentrique prospective, le produit Dose par Surface (PDS en Gy.cm2), le temps de radioscopie (TS en minute) et le nombre de séquences (NS) ont été analysés pour 3285 procédures consécutives (2077 coronarographies [CA] et 1208 angioplasties coronaires percutanées [ACP]), réalisées une année avant (2005) et deux années après (2006–2007) la mise en place d’un programme de réduction des doses. Ce programme a associé (1) une formation de deux jours à la radioprotection pour l’ensemble du personnel médical ; (2) des recommandations aux opérateurs pour l’utilisation en routine de flux réduits en fluoroscopie et en cinégraphie (6,25 et 12,5i/s, respectivement), de champs larges (23cm), d’une collimation maximale, une optimisation des distances tube/patient/détecteur, et l’abandon de la ventriculographie gauche systématique. La voie radiale a été utilisée dans plus de 80 % des procédures.

Résultats

Comparativement à 2005, une réduction significative de plus de 50 % du PDS a été observée en 2006 et 2007 pour les CA (médiane [quartiles] 53 Gy.cm2 [33–84] vs 26 [16–43] et 21 [14–32], respectivement, p<0,0001), et pour les ACP (125 Gy.cm2 [78–184] vs 49 [31–79] et 44 [27–66], respectivement, p<0,0001). Les TS et NS n’ont pas varié significativement en 2006 et ont légèrement diminué en 2007, probablement en lien avec la réduction importante des ventriculographies gauches (de 32 à 4 %). La variabilité inter-opérateurs du PDS a été également réduite.

Conclusion

Une formation courte à la radioprotection, telle qu’elle est proposée par la Société française de cardiologie, et la mise en place de mesures simples et non coûteuses de réduction des doses de RX ont été associées à une diminution de 50 % de l’exposition du patient lors des procédures de cardiologie interventionnelle coronaire, sans perte d’information diagnostique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abbreviations : CA, PCI, DAP, BMI, IVUS

Keywords : Radiation protection, Training, Dose area product, Coronary angiography, Percutaneous coronary intervention

Mots clés : Formation à la radioprotection, Coronarographie, Angioplastie coronaire, Produit dose×surface


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 12

P. 821-827 - décembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Relationship between time of day, day of the week and in-hospital mortality in patients undergoing emergency percutaneous coronary intervention
  • Olivier Lairez, Jérôme Roncalli, Didier Carrié, Meyer Elbaz, Michel Galinier, Stéphane Tauzin, Dominique Celse, Jacques Puel, Jean-Marie Fauvel, Jean-Bernard Ruidavets
| Article suivant Article suivant
  • Consensus of the French Society of Gerontology and Geriatrics and the French Society of Cardiology for the management of coronary artery disease in older adults

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.