Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Biomécanique de l'os. Application au traitement des fractures - 01/01/03

[14-031-A-30]
P. Meyrueis : (Ancien professeur du Service de Santé des Armées, chirurgien des Hôpitaux) 
64 rue de Metz, 83200,  Toulon  France
A. Cazenave : (Ancien chirurgien des Hôpitaux des Armées)
Institut Calot, 1 rue du Docteur-Calot, 62600,  Berck-sur-Mer  France
R. Zimmermann : (Ancien chirurgien des Hôpitaux des Armées)
64 rue de Metz, 83200,  Toulon  France
fr

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 22
Iconographies 36
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Appareil locomoteur

Résumé

L'os est un matériau anisotrope et viscoélastique. Il se forme et se résorbe en fonction des contraintes mécaniques qu'il subit (loi de Wolff). Sa résistance varie en fonction de la direction suivant laquelle la charge est appliquée. L'os est plus fragile en tension qu'en compression. L'activité musculaire modifie les contraintes supportées par les os in vivo. La consolidation osseuse est influencée par des facteurs mécaniques : la question la plus importante est le choix entre une fixation stable ou une fixation instable. L'ostéosynthèse est statique si sa raideur ne change pas pendant la durée de la consolidation. Si le foyer de fracture a été ouvert une ostéosynthèse statique doit être stable. L'ostéosynthèse est dynamique quand on fait varier sa raideur pendant la consolidation, pour améliorer la formation du cal ou pour réduire le risque de fracture itérative (clou et fixateur externe). L'ostéosynthèse dynamique peut être relativement instable pendant 5 ou 6 semaines pour favoriser le cal périosté, et après cela stable jusqu'à la fin de la consolidation. Le degré d'instabilité qui favorise la consolidation pendant les premières semaines est encore inconnu. L'expérience montre qu'elle doit rester modérée.



Mots-clés : Os, Biomécanique, Consolidation, Ostéosynthèse statique, Ostéosynthèse dynamique, Ostéosynthèse stable

Plan

fr

© 2003  P. Meyrueis, A. Cazenave, R. Zimmermann. Biomécanique de l'os. Application au traitement des fractures. Encycl Méd Chir (Elsevier SAS, Paris, tous droits réservés), Appareil locomoteur, 14-031-A-30, 2003. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article suivant Article suivant
  • Épidémiologie des maladies rhumatismales
  • A.-C. Rat, H. El Adssi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.