Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Neurosédation en réanimation - 08/12/09

Doi : 10.1016/j.annfar.2009.10.003 
J.-F. Payen , G. Francony, C. Canet, F. Coppo, B. Fauvage
Service de réanimation neurochirurgicale, pôle d’anesthésie-réanimation, hôpital Michallon, BP 217, 38043 Grenoble cedex 09, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les objectifs de la sédation pour le patient cérébrolésé sont sensiblement différents de ceux des autres patients de réanimation. Il s’agit soit de permettre une évaluation clinique du statut neurologique après l’agression cérébrale initiale afin de définir une stratégie diagnostique et thérapeutique, soit de lutter contre des facteurs pouvant aggraver la perfusion cérébrale déjà compromise par la lésion primaire (hypertension intracrânienne, convulsions). Le choix des médicaments de sédation pour atteindre ces objectifs est alors dicté par ces deux situations : agents de courte durée d’action dans le premier cas, ou association d’hypnotiques et d’analgésiques de plus longue durée d’action dans la seconde situation. Celle-ci supprime la possibilité d’évaluer cliniquement l’état neurologique sous-jacent du patient et justifie un monitorage multimodal (pression intracrânienne, Doppler transcrânien, imagerie…). L’arrêt définitif de la neurosédation permet de distinguer les troubles de l’éveil et les troubles de la perception consciente. Une augmentation de la pression intracrânienne au moment du sevrage ne doit pas conduire à réintroduire systématiquement la neurosédation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The objectives for using sedation in neurointensive care unit (neuroICU) are somewhat different from those used for patients without severe brain injuries. One goal is to clinically reassess the neurological function following the initial brain insult in order to define subsequent strategies for diagnosis and treatment. Another goal is to prevent severely injured brain from additional aggravation of cerebral blood perfusion and intracranial pressure. Depending on these situations is the choice of sedatives and analgesics: short-term agents, e.g., remifentanil, if a timely neurological reassessment is required, long-term agents, e.g., midazolam and sufentanil, as part of the treatment for elevated intracranial pressure. In that situation, a multimodal monitoring is needed to overcome the lack of clinical monitoring, including repeated measurements of intracranial pressure, blood flow velocities (transcranial Doppler), cerebral oxygenation (brain tissue oxygen tension), and brain imaging. The ultimate stop of neurosedation can distinguish between no consciousness and an alteration of arousing in brain-injured patients. During this period, an elevation of intracranial pressure is usual, and should not always result in reintroducing the neurosedation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sédation, Hypertension intracrânienne, Réanimation neurochirurgicale

Keywords : Sedation, Neurointensive care unit


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 12

P. 1015-1019 - décembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anesthésie et insuffisance cardiaque droite
  • W. Naija, E. Gayat, B. Lortat-Jacob, A. Mebazaa
| Article suivant Article suivant
  • Transplantation hépatique pour hématome sous-capsulaire rompu lors d’un HELLP Syndrome
  • P.-N. Descheemaeker, P. Compagnon, V. Lavoué, P. Seguin, D. Lechaux, A. Renaud-Giono, C. Camus, B. Meunier, Y. Malledant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.