Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pulse pressure strongly predicts cardiovascular disease risk in patients with type 2 diabetes from the Swedish National Diabetes Register (NDR) - 08/12/09

Doi : 10.1016/j.diabet.2009.04.010 
P.M. Nilsson a, , J. Cederholm b, K. Eeg-Olofsson c, B. Eliasson c, B. Zethelius d, S. Gudbjörnsdóttir c

for the Swedish National Diabetes Register (NDR)

a Department of Clinical Sciences, Lund University, University Hospital, 205 02 Malmö, Sweden 
b Family Medicine and Clinical Epidemiology Section, Department of Public Health and Caring Sciences, Uppsala University, Uppsala, Sweden 
c Department of Medicine, Sahlgrenska University Hospital, University of Gothenburg, Gothenburg, Sweden 
d Geriatrics Section, Department of Public Health and Caring Sciences, Uppsala University, Uppsala, Sweden 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

To analyze pulse pressure (PP) as a risk predictor for coronary heart disease (CHD), stroke and cardiovascular disease (CVD; CHD and/or stroke) in type 2 diabetic patients.

Methods

A total of 11,128 female and male type 2 diabetic patients with known baseline PP values and no CVD, aged 50–74 years, were followed for a mean duration of 5.6 years (1998–2003). A subgroup of 5521 patients with known mean PP values (mean values at baseline and at the end of the study) was also included.

Results

Hazard ratios (HRs) with 95% CI for fatal/nonfatal CHD with baseline or mean PP75mmHg, compared to<75mmHg, were 1.23 (1.07–1.40; P=0.003) and 1.32 (1.07–1.62; P=0.009), respectively, after adjusting for mean blood pressure (MBP), age, gender, diabetes duration, HbA1c, body mass index (BMI), lipid-reducing drugs, microalbuminuria > 20μg/min, antihypertensive drugs and hypoglycaemic treatment, using Cox regression analyses. Fully-adjusted respective HRs for stroke were 1.17 (0.98–1.39) and 1.21 (0.90–1.61) and, for CVD, 1.23 (1.10–1.37; P<0.001) and 1.28 (1.07–1.52; P=0.007). Fully-adjusted HRs for baseline PP increased per quartile and, CHD, stroke or CVD, were 1.09 (1.03–1.16; P=0.004), 1.14 (1.05–1.23; P=0.002) and 1.11 (1.05–1.17; P<0.001), respectively. The data suggest that, if a mean PP75mmHg were to be avoided, then 15% and 17% of CHD and or CVD, cases, respectively, in such a cohort might be prevented after multivariable adjustments, with a further 10% of cases avoided if also adjusted for MBP and age. Increasing baseline MBP, age and microalbuminuria were independently and significantly associated (P<0.001) with increasing baseline or mean PP.

Conclusion

Increased PP is a powerful independent risk predictor of CVD in type 2 diabetic patients, and lowering PP can lead to a marked reduction in risk.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Évaluer la valeur de la pression pulsée (PP) comme un facteur de risque d’événements coronaires (EC), d’accidents vasculaires cérébraux ischémiques (AVC) et d’événements cardiovasculaires (ECV : EC et/ou AVC) mortels et non mortels chez des diabétiques de type 2 (DT2).

Méthodes

Onze mille cent vingt-huit patients des deux sexes atteints de DT2, dont la PP basale (PPB) avait été déterminée (âge 50–74 ans, absence d’antécédents CV à l’inclusion) ont été suivis en moyenne 5,6 ans (1998–2003). Chez 5521 d’entre eux, la pression pulsée moyenne (PPM) (moyenne de la PP à l’inclusion et en fin d’étude) était enregistrée.

Résultats

En analyse multivariée par régression de Cox, le risque relatif (RR) (intervalle de confiance à 95 %) d’événements coronaires chez les patients dont la PPB ou la PPM était supérieure ou égale à 75mmHg, comparés à ceux dont les valeurs étaient inférieure à 75mmHg, était respectivement de 1,23 (1,07–1,40 ; P=0,003) et 1,32 (1,07–1,62 ; P=0,009), après ajustement pour la pression artérielle moyenne (PAM), l’âge, le sexe, la durée de diabète, l’HbA1c, l’IMC, la prise d’hypocholestérolémiants, d’antihypertenseurs, l’existence d’une micro-albuminurie supérieure à 20μg/min et le traitement hypoglycémiant. Le RR multi-ajusté d’accident vasculaire cérébral était respectivement de 1,17 (0,98–1,39) et de 1,21 (0,90–1,61), et celui d’événement cardiovasculaire de 1,23 (1,10–1,37 ; P<0,001) et 1,28 (1,07–1,52 ; P=0,007). L’augmentation du RR multi-ajusté d’événements coronaires, d’accidents vasculaires cérébraux et d’événements cardiovasculaires totaux par quartile de la PPB était respectivement de 1,09 (1,03–1,16 ; P=0,004), 1,14 (1,05–1,23 ; P=0,002) et 1,11 (1,05–1,17 ; P<0,001). S’il avait été possible d’obtenir à l’inclusion une PPB inférieure à 75mmHg, après ajustement multivarié, 15 % des événements coronaires et 17 % des accidents vasculaires cérébraux de la cohorte auraient pu être évités (10 % des événements après ajustement supplémentaire pour la PAM et l’âge). L’augmentation de la PAM et de l’âge, ainsi que la micro-albuminurie basale étaient associées de manière indépendante (P<0,001) à la PPB et à la PPM.

Conclusion

L’augmentation de la PP est un facteur de risque d’événements cardiovasculaires puissant et indépendant chez des diabétiques de type 2. Une réduction de la PP permettrait une réduction de ce risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Pulse pressure, Diabetes, Cardiovascular disease, Myocardial infarction, Epidemiology

Mots clés : Pression pulsée, Diabète de type 2, Registre, Étude longitudinale, Maladies cardiovasculaires, Infarctus du myocarde, Accidents vasculaires cérébraux, Épidémiologie


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 6

P. 439-446 - décembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Epidemiology of diabetic retinopathy: Expected vs reported prevalence of cases in the French population
  • C. Delcourt, P. Massin, M. Rosilio
| Article suivant Article suivant
  • Relationship between uric acid and hepatic steatosis among Koreans
  • K. Lee

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.