Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dépistage de la rétinopathie diabétique par télémédecine en utilisant des rétinophotographies non mydriatiques dans un groupe hospitalier du Nord-Pas-de-Calais - 09/12/09

Doi : 10.1016/j.jfo.2009.10.015 
T.H.C. Tran a, , J. Rahmoun a, A.A. Hui Bon Hoa a, F. Denimal a, F. Delecourt b, E. Jean Jean b, G. Forzy c
a Service d’ophtalmologie, Hôpital Saint Vincent de Paul, Groupe hospitalier de l’institut catholique de Lille, Lille, France 
b Service de diabétologie, Hôpital Saint Philibert, Groupe hospitalier de l’institut catholique de Lille, Lille, France 
c Université catholique de Lille, Lille, France 

Auteur correspondant. Service d’ophtalmologie, Hôpital catholique Saint Vincent de Paul, Boulevard Belfort, BP 387, 59020 Lille Cedex.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Le but de l’étude était d’évaluer l’intérêt du dépistage de la rétinopathie diabétique chez les patients diabétiques suivis dans un groupe hospitalier en utilisant les photographies du fond d’œil transmises par télémédecine.

Patients et méthodes

Les patients suivis dans le service de diabétologie à l’hôpital Saint Philibert ont été dépistés consécutivement entre mars 2007 à septembre 2008. Trois rétinophotographies par œil, sans dilatation pupillaire préalable, réalisées par l’infirmière à partir d’une caméra non mydriatique ont été envoyées dans le service d’ophtalmologie de l’Hôpital Saint Vincent de Paul par intranet, pour l’interprétation.

Résultats

Au total, 1147 cas (52 % d’hommes, 48 % de femmes) ont été étudiés. L’âge moyen était de 60 ans (19-92 ans). La majorité des patients présentait un diabète de type 2 (94 %). La valeur moyenne d’HbA1c (obtenu chez tous les patients) était à 8 %. Une microalbuminurie était présente chez 239 patients (20,8 %). Cinq cent vingt et un patients (45 %) n’avaient jamais consulté d’ophtalmologiste dans leur vie. Les rétinophotographies n’étaient pas interprétables pour au moins un œil dans 160 cas (14 %). Parmi les examens interprétables, une rétinopathie diabétique a été dépistée dans au moins œil dans 187 cas (19 %) et une maculopathie diabétique dans 67 cas (3,8 %). Pendant la durée de l’étude, 107 patients ont bénéficié d’un double dépistage (rétinophotographies et fond d’œil). La concordance entre deux lecteurs indépendants était de 0,97. Au décours de ce dépistage, 347 patients (30 %) ont été adressés aux ophtalmologistes en raison d’un examen non interprétable ou d’une rétinopathie diabétique dépistée.

Conclusion

Cette étude confirme la validité de la méthode de dépistage par rétinophotographies non mydriatiques transmises par télémédecine. Cette technique alternative de dépistage permet d’augmenter l’offre de soins en ophtalmologie au sein d’un groupe hospitalier. La qualité du dépistage et de la coordination entre les deux centres doit être assurée afin d’améliorer le suivi des patients dépistés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To evaluate screening for diabetic retinopathy, using three-field nonmydriatic fundus photography, combined with telemedicine, in two hospitals.

Methods

Patients from the Endocrinology Department of Saint Philibert Hospital were screened consecutively from March 2007 to September 2008. Three 45° digital images per eye examination were taken using a nonmydriatic fundus camera and sent by intranet to the Department of Ophthalmology of Saint Vincent de Paul Hospital for grading by two ophthalmologists.

Results

A total of 1147 patients (52% males, 48% females) were screened. The mean age was 60 years (range, 19–92 years). Most patients had type 2 diabetes (n=1000; 90%). The mean HbA1c was 8%. Microalbuminuria was detected in 239 patients (20.8%). Of these 1147 patients, 521 (45%) said they had never had a fundus examination before. Fundus photography of at least one eye could not be graded in 160 patients (14%). Diabetic retinopathy was detected in 187 patients (19%). Suspected macular edema (hard exudates within one disc diameter of the macular center) was found in 38 patients (3.8%). Referral to an ophthalmologist was required in 347 patients (30%) for diabetic retinopathy and unreadable photographs. During the period of the study, 107 patients had both three-field nonmydriatic photography and dilated funduscopy, which was used as reference. Agreement between the two readers was 0.97.

Conclusions

Nonmydriatic photography combined with telemedicine is useful for screening for diabetic retinopathy and identifies patients requiring further complete eye examination. Good collaboration between the two centers is required to improve the follow-up after screening in the future.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rétinopathie diabétique, Rétinophotographies non mydriatiques, Dépistage, Télémédecine

Keywords : Diabetic retinopathy, Screening, Fundus photography, Telemedicine


Plan


 Communication affichée lors du 115e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2009.


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 10

P. 735-741 - décembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tomographie par cohérence optique en domaine spectral du segment antérieur : la 3e dimension
  • F. Matonti, L. Hoffart, G. Alessi, C. Baeteman, E. Trichet, J. Madar, B. Tourame, H. Proust, B. Ridings, J. Conrath
| Article suivant Article suivant
  • Mise au point de modèles murins de toxoplasmose oculaire et premiers résultats de l’analyse du transcriptome inflammatoire
  • A. Sauer, I. Lahmar, M. Scholler, O. Villard, C. Speeg-Schatz, J. Brunet, A. Pfaff, T. Bourcier, E. Candolfi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.