Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Corticothérapie et fonction surrénalienne - 18/12/09

[10-015-A-20]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(10)51187-9 
J. Bertherat  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Service des maladies endocriniennes et métaboliques, Hôpital Cochin, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 2
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Endocrinologie-Nutrition

Résumé

L'utilisation en thérapeutique de traitement par glucocorticoïdes exogènes à dose supraphysiologique est fréquente dans des affections de natures diverses. Les bénéfices de ces traitements, comme leurs effets indésirables, reflètent la grande diversité et l'ubiquité des actions du cortisol. Les glucocorticoïdes de synthèse inhibent l'axe corticotrope par rétrocontrôle négatif sur le système hypothalamohypophysaire. Ceci conduit à une baisse des taux d'adrenocorticotrophic hormone (ACTH) plasmatiques pouvant conduire à une insuffisance corticotrope (ou insuffisance surrénale secondaire), dont la survenue est en général difficile à prédire à l'arrêt d'une corticothérapie. Environ la moitié des patients traités par corticothérapie prolongée présentent une inhibition de l'axe corticotrope à l'arrêt du traitement, réversible à court ou moyen terme dans la majorité des cas. La posologie et la durée du traitement jouent un rôle dans la survenue du déficit corticotrope, mais des facteurs individuels actuellement mal connus sont aussi des éléments déterminants. Pour ces raisons, il est souhaitable lors de la décroissance d'un traitement prolongé par corticoïdes d'introduire une substitution par hydrocortisone lorsque la posologie atteinte est équivalente à 5 mg/j de prednisone. Le retour à une fonction surrénalienne normale est ensuite contrôlé par un test de stimulation par Synacthène® immédiat avant d'interrompre la substitution.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glucocorticoïdes, Corticothérapie, Cortisol, ACTH, Insuffisance surrénalienne, Test au Synacthène®


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.