Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Memory performance depending on task characteristics and cognitive aids: A-levels of processing approach in young adults - 08/01/10

Doi : 10.1016/j.erap.2009.09.002 
J. Rodrigues , H. Sauzéon, S. Langevin, C. Raboutet, B. N’Kaoua
Laboratoire « Cognition et facteurs humains » (EA 487), université Victor-Segalen Bordeaux 2, 146, rue Léo-Saignat, 33076 Bordeaux cedex, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

The aim of this study was to investigate the respective and interactive effects of memory aids, derived from the levels-of-processing framework (Craik and Lockhart, 1972, Lockhart and Craik, 1990), depending on task characteristics in young healthy adults. To this end, semantic word lists, active encoding, and retrieval supports (i.e., cued-recall and recognition tests) were used as memory aids. Two experiments were designed to manipulate presentation duration and organization of the to-be-remembered items, respectively. In this context, we expected that difficult task conditions, such as short presentation duration and unorganized lists, would reduce memory performance without cognitive aids, but that the benefit from interactions between the memory aids would be greater in these difficult conditions. The results are consistent with our assumption, indicating increased interactions, but only when difficulty is explicitly reported by the subjects. These results are discussed in the Bäckman and Dixon’s model of compensation (e.g., 1992) and using the notion of awareness. Moreover, we propose that our results could be useful in the design of memory-aid software, and in the domain of eyewitness testimony.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’objectif de ce travail était d’étudier les effets isolés ou interactifs d’aides à la mémorisation, issues de la théorie des niveaux de traitement (Craik and Lockhart, 1972 ; Lockhart and Craik, 1990), en fonction des caractéristiques de la tâche proposée aux sujets (ex., jeunes adultes). Dans ce cadre, des associations sémantiques, une implication active des sujets et un support à la récupération (ex., tâche de rappel indicé ou de reconnaissance) ont été considérés comme des aides de mémoire. Deux expériences ont été construites afin de manipuler, respectivement, la durée de présentation des items ainsi que leur organisation. L’hypothèse de travail principale était que des conditions de mémorisation difficiles (ex., durée de présentation courte et matériel non organisé) devraient induire une baisse de performance si aucune aide cognitive n’est proposée. En revanche, dans ces mêmes conditions, l’utilisation concomitante des aides à la mémorisation devrait aboutir à des phénomènes de compensation par potentialisation de leurs interactions. Les résultats obtenus confirment cette hypothèse générale (ex., augmentation des interactions entre les aides dans les conditions difficiles), mais seulement dans le cas où les sujets sont conscients de la difficulté de la tâche. Ces résultats sont discutés dans le cadre du modèle de compensation de Bäckman et Dixon (ex., 1992) et en s’appuyant sur la notion de « conscience ». De plus, nous proposons que nos résultats puissent être appliqués dans la conception de logiciels d’aide à la mémorisation et dans le domaine des témoignages oculaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Memory performance, Task characteristics, Levels of processing, Compensation

Mots clés : Mémoire, Caractéristiques de la tâche, Aides cognitives, Niveaux de traitement, Compensation


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 1

P. 55-64 - janvier 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Validation francophone de l’Échelle des émotions différentielles IV (EED-IV)
  • J.-S. Ricard-St-Aubin, F.L. Philippe, G. Beaulieu-Pelletier, S. Lecours
| Article suivant Article suivant
  • Un instrument de mesure des pratiques éducatives parentales à l’adolescence : validation auprès d’adolescents du Québec et de France
  • M. Claes, R. Debrosse, D. Miranda, C. Perchec

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.