Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Occlusion de la veine centrale de la rétine et hypoplasie de l’artère carotide interne : à propos d’un cas - 18/01/10

Central retinal vein occlusion and internal carotid artery hypoplasia: a case report

Doi : 10.1016/j.jfo.2009.11.007 
H. Mazlout , S. Trojet, A. Toumi, S. Kefi, K. Ben Kacem, H. Nouhaili, R. Dkhillali, M.A. Afrit, A. Kraiem
Service d’Ophtalmologie, Hôpital Habib Thameur, Tunis, 1002 Tunisie 

Auteur correspondant. Service d’Ophtalmologie, Hôpital Habib Thameur, rue Ali Ben Ayed Montfleury, 1008, Tunis Bab Mnara Tunis, 1002 Tunisie.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’occlusion veineuse de la rétine est habituellement rencontrée chez le sujet âgé et elle est souvent associée à une pathologie vasculaire systémique. Elle est plus rare chez les sujets jeunes et nécessite une enquête étiologique rigoureuse afin de rechercher une affection qui peut conditionner la conduite thérapeutique ou mettre en jeu le pronostic vital.

Observation

Nous rapportons le cas d’une femme, âgée de 26ans, sans antécédents pathologiques, chez qui une occlusion de la veine centrale de la rétine fut découverte à l’occasion d’une baisse brutale de la vision de l’œil droit qui était réduite à la perception lumineuse. L’examen du fond d’œil et l’angiographie rétinienne à la fluorescéine ont montré une occlusion de la veine centrale de la rétine de type œdémateux. À l’imagerie radiologique, étaient notés un rétrécissement du canal carotidien osseux droit probablement congénital et une réduction du calibre de l’artère carotide commune et de l’artère carotide interne droites. L’évolution fut favorable sans aucun traitement, avec une remontée de l’acuité visuelle à 8/10e.

Conclusion

Le bilan étiologique de l’occlusion veineuse de la rétine chez le jeune doit être exhaustif et doit s’acharner à trouver une étiologie. Le pronostic visuel est variable et dépend de la pathologie sous-jacente.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Retinal vein occlusion is usually encountered in the elderly and is often associated with systemic vascular disease. It is rarer in young subjects and requires a serious etiological search to best adapt the treatment.

Observation

We report the case of a central retinal vein occlusion (CRVO) in a 26-year-old patient who had no pathological history, discovered at a sudden decline of vision in the right eye, reduced to light perception. Fundus examination and retinal angiography showed an edematous CRVO. Radiologic imaging revealed a narrowing of the right carotid canal, probably congenital, and a reduction in the size of the right common carotid artery and internal carotid artery. Progression was favorable without treatment, and visual acuity improved to 8/10.

Conclusion

The etiological investigation in retinal vein occlusion in young people must be exhaustive. The visual prognosis is variable and may depend on the etiology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Occlusion, Veine, Rétine, Hypoplasie-carotide interne

Keywords : Central retinal vein, Occlusion, Internal carotid artery, Hypoplasia


Plan


 Le texte de cet article est également publié en intégralité sur le site de formation médicale continue du Journal français d’Ophtalmologie www.e-jfo.fr, sous la rubrique Cas clinique (consultation gratuite pour les abonnés).
 Version intégrale disponible en ligne sur ScienceDirect, www.sciencedirect.com/.


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 1

P. 52.e1-52.e5 - janvier 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Occlusion de branche artérielle rétinienne comme manifestation oculaire isolée d’une maladie de Takayasu
  • K. Balaskas, D. Potamitou, A. Spastri
| Article suivant Article suivant
  • Vascularites rétiniennes au cours d’une maladie de Crohn
  • S. Trojet, H. Mazlout, M. Hamdouni, A. Toumi, F. Jebali, M. Cheour, M.A. El Afrit, A. Kraiem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.