Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des cinq premières années de gestion de la nutrition parentérale à domicile par un prestataire de services en région Limousin - 22/01/10

Doi : 10.1016/j.nupar.2009.11.005 
Jean-Claude Desport a, , b , Pierre Jésus a, Pierre-Marie Preux b, c, d, Jean-Louis Fraysse e, Pascal Samptiaux f, Patrick Dzugan f, Gabriel Denis f, Sébastien Souris f, Vincent Deleron f, Jessica Bougon f, Valérie Arnold f, Leticia Lajoie f, Marina Gervais f, Huguette Sourisseau a
a Unité de nutrition, CHU Dupuytren, 87042 Limoges cedex, France 
b EA 3174 « Neuroépidémiologie tropicale et comparée », institut de neurologie tropicale, IFR 145 GEIST, université de Limoges, 87025 Limoges, France 
c Service de l’information médicale et de l’évaluation, unité fonctionnelle de recherche clinique et de biostatistique, CHU de Limoges, université de Limoges, 87025 Limoges, France 
d Laboratoire de biostatistique et d’informatique médicale, faculté de médecine, 87025 Limoges, France 
e Société Sadir Assistance, 31675 Labège cedex, France 
f Société Alair & AVD, 87000 Limoges, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La région du Limousin est dotée depuis 2003 d’une structure originale de nutrition parentérale à domicile, grâce à une convention passée avec un prestataire de services. L’évaluation rétrospective des cinq premières années de fonctionnement a porté sur 494 séjours analysés entre le 1er janvier 2003 et le 31 décembre 2007, et 375 patients différents, âgés de 60,9 ± 12,7 ans. Lors de 77,5 % des séjours, les patients étaient atteints d’un cancer, l’indice de Detsky était de niveau C dans 49,7 % des cas et la moyenne de l’indice de Karnovsky était à 73,5. La nutrition se faisait dans 84,2 % des cas sur un site d’injection. Les trois départements de la région recevaient 77,3 % des séjours. L’analyse comparative montrait que l’âge des patients cancéreux était plus élevé, leur indice de Detsky plus mauvais, leurs ingesta plus souvent nuls, et qu’ils décédaient plus souvent durant le suivi. La faible durée de prise en charge des patients ayant une atteinte digestive pouvait être liée à un recrutement de patients en périopératoire ou ne nécessitant que des séquences de renutrition. L’activité de nutrition parentérale à domicile avec conventionnement avec un prestataire de services a donc permis de répondre à un grand nombre de demandes, avec une forte orientation vers les patients cancéreux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The French region of Limousin uses since 2003 a health care provider for home parenteral nutrition (HPN). An evaluation of the first five years was performed in a retrospective manner, concerning 494 stays of 375 different patients, aged 60.9±12.7 years, between January 1st, 2003 and December 31, 2007. Concerning the HPN, 77.5% were made for cancer patients, 49.7% had a C Detsky index and the average of Karnovsky index was 73.5. The nutrition used in 84.2% of cases an injection site. The three administrative departments of the region received 77.3% of stays. The comparative analysis showed that age of cancer patients was higher, their Detsky index was worse, their ingesta were lower, and that they died more frequently during their follow-up than patients with digestive non-cancer disease. The small follow-up duration in digestive non-cancer patients could be due to a recruitment in perioperative period for them, or could be linked with their need of only refeeding limited sequences. This activity of HPN with a health care provider was useful, answering to a large number of demands, particularly for cancer patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer, Nutrition parentérale à domicile, Prestataire de services

Keywords : Cancer, Health service provider, Home parenteral nutrition


Plan


 Ce travail a été présenté en communication orale lors de la Journée de printemps de la SFNEP à Rouen le 20 juin 2008. L’analyse statistique a été subventionnée par l’association Alair.


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 1

P. 5-9 - janvier 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dynapénie versus sarcopénie
  • Luc Cynober, Christian Aussel
| Article suivant Article suivant
  • Prévention et traitement des carences en vitamines, minéraux et oligo-éléments après chirurgie de l’obésité
  • Didier Quilliot, Laurent Brunaud, Nicolas Reibel, Olivier Ziegler, Didier Barnoud, Corinne Bouteloup, Michel Hasselmann, Véronique Hennequin, Jane Languepin, André Petit, Stéphane Walrand, Stéphane M. Schneider

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.