Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des kystes thymiques - 01/01/04

Doi : 10.1016/j.anchir.2003.11.004 

M.  Rahmati a * ,  P.  Corbi a ,  H.  Gibelin b ,  C.  Jayle a ,  M.  Abdou c ,  S.  Milinkevitch c ,  P.  Menu a ,  J.L.  Kraimps b *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude. - Les kystes thymiques sont des rares tumeurs du cou et du médiastin antérieur. La prise en charge des patients porteurs de cette tumeur dans notre institution est rapportée. Les indications des techniques mini-invasives sont discutées.

Patients et méthodes. -. Étude rétrospective de six patients opérés dans notre institution en dix ans avec un suivi de 7,1 ± 3,7 ans.

Résultats. -. Cette série comprend quatre femmes et deux hommes de 39,8 ± 16,5 ans. Deux patients étaient symptomatiques et chez les quatre autres, il s'agissait d'une découverte radiologique systématique. Pour les localisations médiastinales (3 cas), un scanner thoracique dans trois cas et IRM dans un cas ont été pratiqués. Une échographie cervicale a été pratiquée pour une localisation cervicale ou cervicomédiastinale (3 cas). Trois patients ont été opérés par cervicotomie, un par sternotomie, un par ministernotomie partielle supérieure et un par une courte thoracotomie axillaire droite, vidéo-assistée. Dans tous les cas la présence des kystes épithéliaux bénins du thymus a été confirmée en anatomopathologie.

Conclusion. -. En l'absence de marqueur spécifique et de diagnostic de certitude, seule la chirurgie permet de préciser le diagnostic et de traiter des kystes thymiques cervicomédiastinaux en un temps. Avec une mortalité nulle, aucune complication ou récidive ne sont à déplorer sur toute la durée du suivi. Dans l'exploration et le traitement de ces tumeurs bénignes en position thoracique, la chirurgie peu invasive prend une place de choix.

Mots clés  : Kyste thymique ; Chirurgie mini-invasive ; Tumeurs médiastinales ; Tumeurs cervicales.

Abstract

Objective. - The thymic cysts are rare tumors of the neck and anterior mediastinum. The management of these patients in our institution is reported. Minimally invasive procedures are discussed.

Patients and methods. - Six patients operated in our institution within ten years, with a follow-up of 7.1 ±3.7 years are studied retrospectively.

Results. - There were four women and two men with an average of 39.8 ±16.5 years. The tumor was found on chest radiograph in four asymptomatic patients, one took medical advice for laryngeal discomfort and another for dysphagia and dyspnea. The tumor was localized in the anterior mediastinum in three cases, in the cervicomediastinal site in two cases and in the cervical site in one case. CT scan was practiced in three patients with a mediastinal tumor and MR imaging in one of them. In patients with cervical or cervicomediastinal tumor, a cervical echography was practiced. All patients were operated on: three by cervicotomy, one by sternotomy, one by partial upper mini-sternotomy and one by right lateral video-assisted mini-thoracotomy. Histology confirmed benign epithelial thymic cyst.

Conclusion. - There is no specific marker of thymic cysts. Only the surgical management, leads to precise the diagnosis and to treat these tumors. No mortality, no complications or recurrences are reported. The minimally invasive surgery takes an interesting place for thoracic location, to explore and treat these benign mediastinal lesions.

Mots clés  : Thymic cyst ; Minimally invasive surgery ; Mediastinal tumor ; Cervical tumor.

Plan



© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 129 - N° 1

P. 14-19 - février 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Peut-on se fier aux statistiques fournies par les banques de données émanant du ministère de la santé ?
  • S. Bellemare, M. Morin, E. Bastien, R. Girard, R. Blais, S. Dubé
| Article suivant Article suivant
  • Incontinence anale par rupture sphinctérienne : rôle de l'étiologie dans la qualité des résultats après réparation chirurgicale
  • P. Martel, M. Malafosse, P. Lecomte, D. Gallot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.