Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dépressions sévères : gènes et environnement - 01/02/10

Doi : 10.1016/S0013-7006(09)73492-X 
P. Gorwood a, b
a Inserm U894, Centre Psychiatrie et Neurosciences. 2 ter, rue d’Alésia, 75014 Paris, France 
b CME, Hôpital Sainte-Anne, 100 rue de la Santé, 75014 Paris 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les patients souffrant d’un épisode dépressif avec des antécédents familiaux sont généralement considérés comme plus endogènes, de sévérité plus marquée, et donc de plus mauvais pronostic (par exemple pour le risque de récurrence). L’opposition classique entre les dépressions « névroticoréactionnelles » et les dépressions « endogènes » est ici remise en question, du fait des aspects confusionnants de l’âge de début et des biais de sélection. L’existence d’une interaction entre les gènes de vulnérabilité (G) d’une part, et des facteurs de risque tels les événements de vie stressants (E) d’autre part, est considérée comme particulièrement intéressante, évitant une opposition bien artificielle entre ces deux sources de vulnérabilité. L’approche G*E requiert des échantillons encore plus importants et accroît encore un peu plus le risque de faux positifs, mais ne peut que séduire du fait d’être plus proche de la réalité des mécanismes impliqués dans la dépression.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Depressed patients with a familial history of depression are usually considered as more endogenous, with higher severity, therefore with a worst prognosis (regarding for example recurrence risk). The opposition between « neurotic-stress linked depression » and « endogeneous-genetically related depression » is being challenge in the present review. Indeed, differences in age at onset and selection bias are probably important confusing factors. The existence of an interaction between the involved vulnerability genes (G) and the triggering stressful events (E) was considered as providing meaningful insight for the respective parts of genetics and the environment. Although this approach is even more fragile regarding required sample sizes (larger) and the problem of false positive results (increased), the G*E approach is seducing as closer to reality, the onset of complex disorders being usually explained by those two risk factors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Trouble de l’humeur, Dépression, Vulnérabilité génétique, Environnement, Interaction gène*environnement

Keywords : Mood disorder, Depression, Genetic vulnerability, Environment, Gene*environment interaction


Plan

Plan indisponible

© 2009  L’Encéphale. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° S7

P. S306-S309 - décembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dépressions sévères : neuro-anatomie fonctionnelle
  • F. Jollant
| Article suivant Article suivant
  • Dépressions sévères : relation médecin/patient
  • P.-M. Llorca

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.