Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Medical follow up after bariatric surgery: nutritional and drug issues General recommendations for the prevention and treatment of nutritional deficiencies - 02/02/10

Doi : 10.1016/S1262-3636(09)73464-0 
O. Ziegler a, b, , M.A. Sirveaux a, b, L. Brunaud a, c, N. Reibel a, d, D. Quilliot a, b
a Unité Multidisciplinaire de Chirurgie de l’Obésité, CHU de Nancy 
b Service de Diabétologie, Maladies Métaboliques et Nutrition, CHU de Nancy, Hôpital Jeanne d’Arc, 54200 Dommartin-lès-Toul 
c Chirurgie Digestive et Endocrinienne, CHU de Nancy, Hôpital de Brabois, 54511 Vandoeuvre-lès-Nancy 
d Chirurgie Générale et Urgences, CHU de Nancy, Hôpital Central, 54000 Nancy 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

This review is an update of the long-term follow-up of nutritional and metabolic issues following bariatric surgery, and also discusses the most recent guidelines for the three most common procedures: adjustable gastric bands (AGB); sleeve gastrectomy (SG); and roux-en-Y gastric bypass (GBP). The risk of nutritional deficiencies depends on the percentage of weight loss and the type of surgical procedure performed. Purely restrictive procedures (AGB, SG), for example, can induce digestive symptoms, food intolerance or maladaptative eating behaviours due to pre- or postsurgical eating disorders. GBP also has a minor malabsorptive component. Iron deficiency is common with the three types of bariatric surgery, especially in menstruating women, and GBP is also associated with an increased risk of calcium, vitamin D and vitamin B12 deficiencies. Rare deficiencies can lead to serious complications such as encephalopathy or protein-energy malnutrition. Long-term problems such as changes in bone metabolism or neurological complications need to be carefully monitored. In addition, routine nutritional screening, recommendations for appropriate supplements and monitoring compliance are imperative, whatever the bariatric procedure. Key points are: (1) virtually routine mineral and multivitamin supplementation; (2) prevention of gallstone formation with the use of ursodeoxycholic acid during the first 6 months; and (3) regular, life-long, follow-up of all patients. Pre- and postoperative therapeutic patient education (TPE) programmes, involving a new multidisciplinary approach based on patient-centred education, may be useful for increasing patients’long-term compliance, which is often poor. The role of the general practitioner has also to be emphasized: clinical visits and follow-ups should be monitored and coordinated with the bariatric team, including the surgeon, the obesity specialist, the dietitian and mental health professionals.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Dans cette revue sont présentés les principaux problèmes nutritionnels et métaboliques que pose le suivi à long terme des patients ayant bénéficié d’une chirurgie bariatrique et discutées les recommandations récemment publiées concernant l’anneau gastrique ajustable (AGA), la gastrectomie longitudinale (GL) et le court circuit gastrique (CCG). Le risque de carence nutritionnelle dépend de l’importance de la perte de poids et du type de chirurgie; les techniques purement restrictives (AGA, GL), peuvent induire des troubles digestifs, une intolérance pour certains aliments et des comportements alimentaires mal adaptés en rapport avec des troubles du comportement alimentaire pré ou post opératoires. Le CCG entraîne de plus une malabsorption intestinale modérée. La carence en fer est fréquente dans les 3 cas et concernent particulièrement les femmes non ménopausées. Le CCG augmente le risque de carences en fer, calcium-vitamine D et vitamine B12. Certaines carences rares conduisent à des complications sérieuses comme l’encéphalopathie ou la malnutrition protéino-énergétique.

Le risque à long terme de maladies osseuses ou de complications neurologiques doit être connu et prévenu. Quelle que soit la technique chirurgicale, la surveillance nutritionnelle, la prescription de suppléments appropriés et la surveillance de l’adhésion des patients à ces mesures s’imposent. Les trois points clefs sont (1) la prise quasi systématique de minéraux et de multivitamines; (2) la prévention de la lithiase biliaire par l’acide ursodésoxycholique pendant les 6 premiers mois; (3) le suivi à vie des patients. L’éducation thérapeutique du patient (ETP) est une nouvelle approche, par nature multidisciplinaire, centrée sur la personne. Des programmes d’ETP doivent être mis en place avant et après la chirurgie pour améliorer l’adhésion et la compliance à long terme des patients, qui est souvent médiocre. Le rôle du médecin traitant est à valoriser car c’est lui qui peut coordonner et contrôler le suivi, en collaboration avec l’équipe médicochirurgicale qui comporte le chirurgien, le spécialiste de l’obésité, la diététicienne, le psychologue et le psychiatre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Bariatric surgery, Guidelines, Gastric bypass, Adjustable gastric band, Vertical banded gastroplasty, Sleeve gastrectomy, Nutritional deficiency, Supplementation, Therapeutic patient education, Review

Mots clés : Chirurgie bariatrique, recommandations, court circuit gastrique, anneau gastrique adjustable, gastroplastie verticale calibre, gastrectomie en gouttière, carence nutritionnelle, supplémentation, éducation thérapeutique du patient, revue


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 6P2

P. 544-557 - décembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bariatric surgery in patients with Type 2 diabetes: benefits, risks, indications and perspectives
  • A.-J. Scheen, J. De Flines, A. De Roover, N. Paquot
| Article suivant Article suivant
  • Medical management of diabetes after bariatric surgery
  • J.-L. Schlienger, A. Pradignac, F. Luca, L. Meyer, S. Rohr

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.