Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aging and sequelae of poliomyelitis - 05/02/10

Doi : 10.1016/j.rehab.2009.10.002 
I. Laffont a, , b , M. Julia a, b, V. Tiffreau c, A. Yelnik d, C. Herisson a, b, J. Pelissier e, b
a Service de médecine physique et de réadaptation, centre hospitalier régional universitaire de Montpellier, hôpital Lapeyronie, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 
b EA 2991, université Montpellier 1, 700, avenue du Pic-Saint-Loup, 34090 Montpellier, France 
c Service de MPR, centre de référence des maladies neuromusculaires, hôpital Swynghedauw, CHRU de Lille, rue du professeur Verhaegue, 59037 Lille cedex, France 
d Service de MPR, hôpital Fernand-Widal-Lariboisière, université Paris 7, 200, rue du Faubourg-Saint-Denis, 75010 Paris, France 
e Service de médecine physique et de réadaptation, centre hospitalier universitaire Caremeau, place du Professeur Robert-Debré, 30029 Nîmes cedex 9, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

We estimate that there are about 50,000 persons who survived poliomyelitis in their childhood in France (mean age estimated between 50 and 65 years). After a few decades of stability, 30 to 65% of individuals who had been infected and recovered from polio begin to experience new signs and symptoms.

Method

Review of the literature on Pubmed with the following keywords “Poliomyelitis” and “Post-Polio Syndrome (PPS)”.

Results

These new signs and symptoms are characterized by muscular atrophy (decreased muscle mass), muscle weakness and fatigue, muscle and/or joint pain. All these symptoms lead to significant changes in mobility with falls and inability to carry on with daily life activities. There are several intricate causes. The normal aging process and weight gain are regularly blamed. Respiratory disorders and sleep disorders must be looked for: respiratory insufficiency, sleep-related breathing disorders such as sleep apnea, restless legs syndrome. Orthopedics complications are quite common: soft-tissue pathologies of the upper limbs, degenerative pathologies of the large joints or spinal cord, fall-related fractures. Finally, the onset of an authentic PPS is possible.

Conclusion

The therapeutic care of this late functional deterioration requires regular monitoring check-ups in order to implement preventive measures and appropriate treatment. This therapeutic care must be multidisciplinary as physical rehabilitation; orthotics and technical aids are all essential.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

On estime à 50 000 le nombre d’anciens poliomyélitiques en France (moyenne d’âge évaluée entre 50 et 65 ans). Après plusieurs dizaines d’années de stabilité, 30 à 65 % des anciens poliomyélitiques décrivent une dégradation tardive.

Méthode

Revue de la littérature sur PubMed à partir des mots clés « Poliomyélitis » et « Post-Polio Syndrome (PPS) ».

Résultats

Cette dégradation tardive associe asthénie, faiblesse et fatigabilité musculaire, douleurs musculaires et/ou articulaires, fonte musculaire. Le tout entraîne une diminution des capacités de marche, des chutes, une perte d’autonomie… Les causes sont souvent intriquées. Les phénomènes de vieillissement et la prise de poids sont régulièrement en cause. Les troubles respiratoires et les troubles du sommeil doivent être recherchés : insuffisance respiratoire, syndrome des apnées du sommeil (SAS), syndrome des jambes sans repos. Les complications orthopédiques sont courantes : pathologies abarticulaires des membres supérieurs, pathologies dégénératives des grosses articulations ou du rachis, fractures secondaires à des chutes. Enfin, la survenue d’un authentique syndrome post-poliomyélitique (SPP) est possible.

Conclusion

La prise en charge de cette dégradation secondaire nécessite des bilans réguliers afin de mettre en place des mesures préventives et curatives. Elle doit être multidisciplinaire. La rééducation, l’appareillage et les aides techniques ont une place importante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Poliomyelitis, Physical rehabilitation, Orthotics, Gait disorders, Aging, Prevention

Mots clés : Poliomyélite, Rééducation, Appareillage, Trouble de la marche, Vieillissement, Prévention


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 1

P. 24-33 - février 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sensitivity to change of the Quebec Back Pain Disability Scale and the Dallas Pain Questionnaire
  • F. Wilhelm, I. Fayolle-Minon, V. Phaner, B. Le-Quang, D. Rimaud, F. Béthoux, P. Calmels
| Article suivant Article suivant
  • Post-polio syndrome: Pathophysiological hypotheses, diagnosis criteria, medication therapeutics
  • F.-C. Boyer, V. Tiffreau, A. Rapin, I. Laffont, L. Percebois-Macadré, C. Supper, J.-L. Novella, A.-P. Yelnik

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.